Fédération nationale de la libre pensée

Sont regroupés dans ces pages l'ensemble des actions menées par la Libre Pensée pour le droit à avoir son nom complètement effacé des registres de baptème.

 

Défense de la laïcité : La Cour européenne est incompétente !


Notre ami René Lebouvier, débouté par la Cour de cassation, s’était, en dernier recours, adressé à la Cour européenne des Droits de l’Homme pour contester la décision des tribunaux français de valider la prétention de l’Église catholique, appuyée par le ministère public, de continuer à détenir contre son gré les données personnelles relatives à son baptême. On se souvient qu’il en demandait l’effacement et que le tribunal de grande instance lui avait, dans un premier temps, donné raison.

La Cour européenne des Droits de l’Homme s’est déclarée incompétente pour choisir entre la loi des hommes et le droit canon (version vaticanesque de la Charia), fondement des prétentions de

Plus


Interdire la communication des données personnelles par l’Église catholique


Thomas Bores, jeune travailleur français expatrié, a, comme d’autres citoyens, été surpris de voir l’administration prélever sur son salaire plusieurs centaines d’euros au profit du diocèse catholique de Berlin. La Libre Pensée (France) et la Ligue internationale des athées et sans confession (IBKA- Allemagne)ont tenu sur place une conférence de presse le 9 mars 2015 pour soutenir sa protestation.

La campagne internationale s’étend aujourd’hui avec une pétition citoyenne à l’initiative de travailleurs français expatriésqui s’adressent à leur gouvernement pour faire cesser les pratiques de l’Église catholique qui transmet les données contenues dans ses registres en toute illégalité.

 

Plus


Cassation / Débaptisation : Un arrêt qui n’arrêtera rien


René Lebouvier est un libre penseur dans la Manche qui s’est fait radier des registres des baptêmes et qui voulait que plus aucune trace de son appartenance passé ne figure dans aucun registre de l’Eglise catholique. L’Eglise a refusé. Dans un jugement de première instance, le Tribunal a donné raison à René Lebouvier. L’Evêché de Coutances a fait appel, et chose plus rare, le Parquet s’est joint à cette démarche, et la Cour d’Appel de Caen a infirmé le premier jugement.

La Cour de Cassation, saisie par René Lebouvier, a rendu un arrêt en date du 19 novembre 2014 qui confirme la décision de la Cour d’Appel et qui le condamne à verser 3 000€ à l’Association diocésaine de Coutances.

Plus


le droit à être effacé des registres de baptême


« La Fédération nationale de la Libre Pensée informe que le pourvoi en cassation de René Lebouvier sera examiné le 2 septembre 2014 par la Cour de cassation. Celle-ci devrait rendre public son arrêt quelques semaines plus tard.

 

Plus


Le Droit canon est-il supérieur au Code Civil ?


Quelle mouche cléricale a donc piqué le Procureur de la Cour d’Appel de Caen ? Un libre penseur de Coutances dans la Manche avait demandé que son nom soit rayé des registres de baptême de l’Église catholique, car c’était une atteinte à sa vie privée, les registres étant accessibles au public. L’Evêché avait refusé en prétextant du caractère irréversible du sacrement chrétien.

Plus


se faire débaptiser


Procédure de radiation du registre des baptêmes

 

Déclaration liminaire :

Depuis 1792 dans une France devenue fille aînée de la Révolution , l’enregistrement des naissances, des mariages et des décès se fait sur des registres civils ; l’enfant entre donc dans la société républicaine par la mairie et non par la paroisse. Il est très important de préserver cet héritage révolutionnaire qui établit la liberté individuelle.

Il va de soi qu’aucun enfant ne peut être légitimement considéré comme chrétien sous prétexte que ses parents le sont. Pourtant, l’existence d’un très grand nombre de chrétiens malgré eux se vérifie dans nos assemblées de Libre Pensée, et en général chez de très nombreux athées, même ceux qui sont de farouches militants antireligieux. Ce système de baptême enfantin est donc incompatible avec la liberté de conscience des individus.

C’est pourquoi j’ai décidé de reprendre l’ Opération Crayon Rouge, lancée par notre camarade Robert Dalian en 1976. Si vous êtes libre penseur, athée ou tout simplement que votre foi ne correspond pas (ou plus) à votre baptême, vous avez la possibilité de recouvrer vos droits bafoués. Pour cela il suffit de demander à être radié du registre des baptêmes en suivant la présente procédure.

Plus


Manche :l’Évêque catholique condamné par le TGI de Coutances.


Le Tribunal de Grande Instance de Coutances (Manche), vient, par jugement daté du 6 octobre 2011, de trancher une affaire d’importance et qui aura des répercussions bien au-delà de la Normandie.

Un citoyen avait, comme des millions de nos concitoyens, été baptisé à l’initiative de ses parents durant sa petite enfance. Arrivé à l’âge adulte, il avait souhaité ne plus figurer dans les fichiers de l’Église catholique (en l’occurrence dans celui que cette dernière appelle « registre des baptêmes »). De mauvaise grâce, celle-ci consentit, en apposant face à son nom une mention de ce que le droit canonique considère comme un reniement.

Plus