Fédération nationale de la libre pensée

14 septembre 2015

idee_libre

L'Idée Libre n°310 bientôt disponible

Laïcité, j’écris toujours ton nom.

 

Au mot « laïcité »  un nombre impressionnant d’éditocrates, de politiques et d’experts s’agitent sur les ondes. Ils parlent de tout sauf de la laïcité. Ils parlent de la Loi de 1905 mais ne l’appliquent pas, pas plus qu’ils ne la respectent. La Libre Pensée, mère de la Loi de 1905, entend non seulement défendre et promouvoir la laïcité mais lui redonner son sens plein et entier. Mettre la Laïcité partout, c’est ne l’appliquer nulle part. Ce numéro de l’Idée Libre permet d’ouvrir un large débat : entreprises, espace public, questions scolaires, position des politiques, nous n’avons rien oublié.
En janvier 1960, le président de la Libre Pensée d’alors, Jean COTEREAU dénonça la Loi Debré comme « un étranglement dans la nuit ». Six mois plus tard, 11 millions de pétitionnaires, un rassemblement à Vincennes de milliers de laïques. Certes la Loi Debré a perduré et essaimé, mais les laïques et la Libre Pensée au premier plan n’ont cessé de réclamer son abrogation. Par l’action du citoyen-jureur au serment de Vincennes Marc BLONDEL (président de la FNLP 2004-2014), la campagne pour l’abrogation de la loi Debré a repris force et vigueur. En ce 110ème anniversaire de la Loi de 1905, Il nous faut reprendre le souffle et surpasser cet étranglement pour que la Lumière jaillisse. Ce numéro y contribuera certainement préparant la manifestation du 5 décembre 2015 pour l’abrogation de la Loi Debré, la défense de la Loi de 1905.
David Gozlan

 

 
 
 
 
pour commander le numéro :
écrire à FNLP
10/12 rue des Fossés-St-Jacques
75005 PARIS
ou
 

 

Retour