Fédération nationale de la libre pensée

9 décembre 2015

Meeting du 5 décembre 2015

Intervention de clôture du meeting

Le Président de la Libre Pensée, Jean-Sébastien Pierre a clôturé le meeting national laïque par ses mots :

« Nous allons clore ce meeting dans les temps prévus. Vous avez tous œuvré à sa réussite, et je pense que tous les participants peuvent s’en trouver satisfaits.
J’ai entendu évoquer trois fois le nom de notre regretté Président Marc Blondel. Je pense qu’il aurait apprécié la tenue de cette journée. Je me souviens qu’il aimait se définir lui-même comme « citoyen jureur » en référence au Serment de Vincennes qu’il refusait, lui, d’oublier. Je me permets, tout comme Jean-Luc Romero, Philippe Guglielmi et David Gozlan de saluer, une fois de plus sa mémoire de militant.
Vous allez retourner dans vos localités, vos départements, vos quartiers, et vous allez, nous allons, tous, travailler à élargir et à consolider l’union qui s’est manifestée ici. Chacun le fera avec ses déterminations propres et sa sensibilité.
Nous allons continuer ! Nous ferons respecter la loi de 1905 ! C’est une loi fondamentalement démocratique, fondamentalement républicaine, fondamentalement libertaire ! Avec toute reconnaissance d’un culte, la liberté de conscience est menacée.
Nous allons continuer à œuvrer pour l’abrogation de la loi Debré, loi inique, qui fait que l’État organise la concurrence contre sa propre École ! Cela ne suffira pas, eu égard aux atteintes gravissimes que l’Ecole publique a subi pendant les dernières décennies ? Sans doute, mais, imaginé quel signal cela représenterait pour l’Ecole de la République si tombait cette iniquité.
Qu’elle disparaisse ! C’est la laïcité, c’est la justice, c’est la raison
N’oubliez pas de verser au drapeau en sortant, nous avons encore des frais à couvrir, ni de vous attarder à la librairie pour enrichir vos fonds de vente de Fédérations et, bien sûr, votre propre bibliothèque.
Bon retour à tous. »

 

Retour