Fédération nationale de la libre pensée

11 décembre 2015

idee_libre

L'Idée Libre n°311 décembre 2015 est parue

Le numéro de décembre de l'Idée Libre sera bientôt livrée chez nos abonnés.

Ce numéro inaugure un nouveau format et une nouvelle maquette...

Les fédérations et groupes peuvent le commander en nombre.

Le dossier de ce trimestre  "Les chiffonniers de l'histoire"

Présentation :

A en croire les partisans d’une « laïcité » sauce catho, le petit Jésus et toute sa smala pourraient crécher dans les mairies et les conseils généraux car nous serions un pays « chrétien ».
De quel christianisme parle-t-on ?  Des hérésies vaudoises ou cathares ?, de ces dizaines de milliers de chrétiens tués car non catholiques ? Parle-t-on du schisme entre protestants et catholiques qui provoqua de nombreux massacres comme la Saint-Barthélémy et les guerres de religions ? Parle-t-on des courants chrétiens effacés de l’histoire et éliminés dans les premiers siècles car ils voyaient en Jésus, non un être humain, mais une forme astrale ?
Et si on demandait  aux peuples christianisés de force comme les Saxons, qu’en penseraient-ils ? Et que dire de ces druides, chamanes et autres sorcières condamnés, ostracisés ou brûlés pour «paganisme» ? De ces sites de mégalithes et de menhirs détruits par les chrétiens ?
Quelle serait la vie d’un Français « de souche » aujourd’hui, si la France n’avait de racines que chrétiennes ? Pourrait-il écrire sans l’invention de l’écriture par les Sumériens, les Égyptiens, les Phéniciens, d’affreux polythéistes au teint basané !? Ce Français de souche sait-il qu’homo-sapiens est arrivé en Europe il y a 44 000 ans soit 42 500 ans avant le baptême de Clovis ? Sait-il que ses «ancêtres les Gaulois» vénéraient des divinités multiples, qu’ils ont construit des villes et des villages bien avant l’arrivée du christianisme ? Connaît-il l’origine de son langage et les nombreux emprunts du français aux langues germaniques ou à l’arabe ?
Sait-t-il que les moments marquants de son calendrier « chrétien » sont, pour la plupart, antérieurs à la supposée naissance de Jésus ?
Ce numéro entend apporter des éléments de réflexion sur ces dates et sur certaines traditions prétendument d’origine chrétienne. Très loin d’être exhaustif, il montre cependant à quel point l’Église chrétienne puis catholique a dû faire les poubelles soit du voisin, soit en fouillant dans les décombres de ce qu’elle avait détruit, pour développer son entreprise.

Hansi Brémond

 

à lire également :

Les Hommes du Vatican :
Gro Harlem Brundtland
Magazine :
Le modèle catholique et le contrôle des naissances
La sexualité et les religions
 

 

Retour