Fédération nationale de la libre pensée

19 juin 2016

idee_libre

L'Idée Libre n°313 juin 2016 bientôt disponible

Le n° 313 de l'Idée Libre - revue trimestrielle de la Fédération nationale de la Libre Pensée - sera bientôt chez nos abonnés.

Le dossier de cette livraison s'intitule "Le parfum envoûtant de la trahison : quelques figures de renégats"

On peut acheter ce numéro dans notre librairie et auprès des groupes et fédérations, mais également dans certaines (bonnes) librairies

 

Présentation du dossier par Jean-Marc Schiappa

 

Numéro hétérodoxe ?

Par essence, par nature – et ceux qui fréquentent les locaux de l’IRELP dans lesquels sont entretenus les numéros de notre revue, que même la Bibliothèque nationale de France ne contient pas intégralement (et nous sommes fiers de ce dépôt), le savent - L’idée Libre, depuis sa fondation en 1911 par André Lorulot s’occupe de tout.
Il n’y a rien d’humain qui ne nous soit étranger.

Seuls des obnubilés et introvertis, connaissant tout mais surtout ignorant tout, pourraient dédaigner notre interrogation, notre doute humaniste qui n’est, en fait, que le revers de notre certitude envers la capacité de l’Humanité à trouver ses voies pour son émancipation.

Lors d’une discussion à l’occasion du récent colloque de la Libre Pensée à Saint-Nazaire concernant le refus du militarisme, le rédacteur-en-chef de notre revue suggéra au responsable de ce numéro le thème en question : les renégats, ou plus exactement, certains exemples de renégats, plus ou moins connus, sans nous prononcer (qui le pourrait ?) sur les exemples à venir. D’où viennent-ils, qui sont-ils, comment comprendre ce fait qui est collectif, politique et psychologique, gourou en quête de groupies, groupies sans gourou du moment, idéologues sans idées, Bonaparte sans armée ni stratégie ?

Ils arriveront, ces renégats et de toutes parts, en rangs pressés, tels des insectes, des papillons brûlants et bientôt brûlés par les échéances électorales, les média, leurs média personnels mais tellement chéris, bref, par tout ce qui ne concourt pas à la réflexion, à l’éducation, à la connaissance que chérissait tant le militant ouvrier Pelloutier.

Le libre penseur Victor Hugo écrivait « l’avenir aux mains pleines qui n’a rien et promet tout ».

Nous n’avons rien, sinon notre action et notre conscience.

Nous ne promettons rien, sinon notre conscience et notre action. Notre lucidité et notre travail, l’un éclairant et flamboyant l’autre.

Nous n’avons rien et ne promettons rien, sinon la persévérance pour notre revue, ses abonnements, ses lectures, son financement, sa continuité.

Et pour le numéro en question, comme pour les autres, son hétérodoxie..

Jean-Marc SCHIAPPA

 

 

Au sommaire du n°313

 

 

Pour acheter le numéro en ligne et s'abonner

 

 

 

Les librairies qui nous font confiance et que nous recommandons.


Vous y trouverez l'Idée Libre (cette liste est en construction)

 

  • Quilombo 23 rue Voltaire 75011 PARIS
  • Le Grand cercle 1, rue du Bas Noyer Centre Art de Vivre 95 Eragny
  • L'Herbe entre les dalles 7 rue de la Barillerie 72000 Le Mans
  • Point Virgule etc... rue des Carmes 15000 Aurillac
  • D'un pavé à l'autre 19, rue Tatin 27400 Louviers
  • Librairie Trarieux 100 avenue Victor Hugo 19000 Tulle
  • Librairie Peiro Caillaud 41 Cours national 17100 Saintes
  • Librairie Tabac Presse 1, place d'Antioche 17740 Ste Marie de Ré
  • Librairie Cognet 21, rue Vicotr Basch 02100 Saint Quentin



Retour