Fédération nationale de la libre pensée

25 février 2017

La Raison

La Raison n°619 (mars 2017)

L'éditorial de Jean-Sébastien Pierre

 

Fluctuat nec mergitur

(devise latine de la ville de Paris)

Ce numéro de la Raison est riche en pages internationales. C’est que la Libre Pensée française s’est engagée à fond dans la préparation du 7ème congrès mondial de l’Association Internationale de la Libre Pensée (AILP-IAFT) qui aura lieu à Paris les 22, 23 et 24 septembre 2017.

Une rencontre qui se prépare sur les cinq continents. Une rencontre qui rassemblera les ennemis des dogmes et les partisans de la Séparation des Eglises et des Etats. Une rencontre qui verra les libres penseurs, athées, humanistes et les sécularistes comme les nomme la langue anglaise, à la recherche de déclarations et d’actions communes. Toutes les associations et organisations qui viendront ou se feront représenter ne seront pas membres de l’AILP. Le congrès accueillera aussi les membres de la Fédération Humaniste Européenne (FHE), de l’International Humanist and Ethical Union (IHEU), de l’Atheist Alliance International (AAI) avec lesquelles l’AILP entretient des rapports de confiance et de coopération. Le CLIPSAS (association maçonnique internationale sera aussi invitée).

Le congrès de Paris sera un grand moment, ne le ratez pas !

Dans le cours de sa préparation se sont tenus ou vont se tenir une série de congrès internationaux qui ont déjà marqué ou vont marquer la réflexion et le rassemblement des libres penseurs  : aux Amériques, les 22 et 24 septembre 2016 à Quito s’est tenu le 6ème congrès ; en Europe de l’Ouest, le 9 décembre 2016 la rencontre de Madrid, organisée par les deux associations laïques et de libres penseurs espagnoles et la Libre Pensée Française. A l’Est, ce sera Varsovie, et au cœur du monde méditerranéen, Chypre. La réussite de ces réunions et leur convergence vers le 7ème congrès à Paris témoignent du besoin de rencontre, de confrontation des expériences, et de cohésion internationale de l’ensemble de ces organisations. A Madrid, nous avons entendu les représentants d’un mouvement de maires et d’Elus locaux qui proclament la laïcité dans leurs communes et territoires, notamment dans les Asturies. Cette nouvelle s’ajoute à la campagne qu’a menée Europa Laïca contre l’implantation des croix sur les sommets de la sierra de Guadarrama près de Madrid. Nombre de participants espagnols  furent plus que surpris d’entendre la relation de notre combat juridique contre la présence des crèches dans les lieux publics, tant ils étaient convaincus que la laïcité en France ne pouvait souffrir de telles atteintes.

Vous trouverez dans nos colonnes une contribution à la discussion de notre ami Keith Porteous Wood de la NSS d’Angleterre (National Secular Society) à propos de l’amorce d’une Séparation de l’Église luthérienne et de l’État en Norvège. Il en profite pour esquisser un parallèle avec la situation anglaise. En même temps, notre rubrique « Ainsi va le Monde » rapporte les inquiétantes dérives communautaristes entrainées par la politique dite d’intégration du Royaume-Uni, ce qui fait l’objet d’un rapport de la chevalière de l’Empire Britannique Louise Casey. Cela sera discuté à Paris.

En page 10, vous trouverez l’affiche invitant au congrès de Chypre, sur le thème «États et religion en Méditerranée orientale» à l’Université de Limassol. En plus des organisateurs grecs et chypriotes, sont attendus des participants de France, Liban, Territoires palestiniens, Tunisie, Turquie, Serbie et peut-être d’autres nationalités encore, tant le sujet traité est préoccupant dans toute la région concernée. Souhaitons plein succès à cette initiative. Elle nourrira les travaux de Paris.

Libres penseurs, chers lecteurs de notre revue, vous ne pouvez manquer cet événement considérable. Paris a été adopté avec enthousiasme comme prochain lieu de rencontre par les congressistes de Quito, je me permets de vous inciter à vous inscrire et à soutenir ce rendez-vous historique.

Pour terminer par quelques mots plus nationaux, vous verrez aussi que l’arrêt du Conseil d’Etat sur les crèches dans les bâtiments de la République induit ses premières conséquences : Laurent Wauquiez, seul Président de région à avoir osé installer un de ces dioramas catholiques, de dimension considérable (9m 2 ) dans son hôtel de région, vient d’être désavoué par le Préfet de la dite région  : Auvergne-Rhône-Alpes, nous permettant d’attaquer le fait lorsque le délai de rigueur de deux mois sera écoulé. Nous n’y manquerons pas, comme partout où une droite cléricale rêvant de reconquête et de croisade poursuivra cette œuvre provocatrice. Nous défendrons la loi de 1905 !

Jean-Sébastien Pierre,
Président de la Fédération Nationale
de la Libre Pensée
 
La Couverture
 
 
 
le sommaire
 
 
 

Retour