Fédération nationale de la libre pensée

6 avril 2015

Débaptisation

Interdire la communication des données personnelles par l’Église catholique

 

Thomas Bores, jeune travailleur français expatrié, a, comme d’autres citoyens, été surpris de voir l’administration prélever sur son salaire plusieurs centaines d’euros au profit du diocèse catholique de Berlin. La Libre Pensée (France) et la Ligue internationale des athées et sans confession (IBKA- Allemagne)ont tenu sur place une conférence de presse le 9 mars 2015 pour soutenir sa protestation.

La campagne internationale s’étend aujourd’hui avec une pétition citoyenne à l’initiative de travailleurs français expatriésqui s’adressent à leur gouvernement pour faire cesser les pratiques de l’Église catholique qui transmet les données contenues dans ses registres en toute illégalité.

La Fédération Nationale de la Libre Pensée soutient cette pétition.

Elle rappelle qu’elle avait exprimé sa surprise de voir la Cour de Cassation faire confiance à la capacité de l’Église catholique de respecter un « secret professionnel » que le droit n’organise pas. Cette affaire prouve que René Lebouvier était parfaitement fondé à demander l’effacement total de ses données personnelles à l’occasion de sa demande de radiation des registres de baptême.

La Fédération Nationale de la Libre Pensée rappelle qu’elle a demandé une entrevue à Mme Taubira, Garde des Sceaux, Ministre de la Justice pour l’entretenir de ces questions.

Nous vous invitons à signer la pétition initiée par les travailleurs français expatriés en Allemagne. Et à la faire connaître largement autour de vous.

La Commission Administrative Nationale
 
 
Paris, le 6 avril 2015
 

Retour