Rassemblements pacifistes du 11 novembre : 100 initiatives, 15 000 participants.

Pour nous suivre

Compte-rendu des rassemblements pacifistes

Du 11 novembre 2022

100 Initiatives

15 000 participants !

Dans la plus grande diversité des associations, syndicats, partis, Élus, Députés, Sénateurs :

Un mouvement se lève pour la réhabilitation des 639 Fusillés pour l’exemple !

voir toutes les photos en fin d’article

Bourg-en-Bresse (01) : Le rassemblement pacifiste devant l’Arbre de la Paix de Bourg (le 21e) a été encore cette année un riche moment d’échanges avec une vingtaine de participants. Discours de l’Association Laïque des Amis du Monument Républicain de Villebois, et de la Fédération Nationale de la Libre Pensée. Un représentant du PCF a également fait un discours. Les personnes présentes se sont prononcées et se sont engagées pour la création d’une Association Laïque des Amis de l’Arbre de la Paix de Bourg en Bresse. Comme il se doit nous avons entonné la Chanson de Craonne et conclu ce moment par un pot de l’amitié.

Chauny (02) : 300 personnes avec la Libre Pensée, FO, la France insoumise, Jean-Luc Mélenchon et Bastien Lachaud, le POI. Un accueil  chaleureux du maire actuel, qui a tenu à présenter notre rassemblement. J’ai rendu hommage au sculpteur (présent), à Marcel Lalonde, à Emmanuel Liévin, et aux députés LFI qui ont porté la loi de réhabilitation.

Rocles (03) : Une centaine de participants (et les porte-drapeaux de l’ARAC et de l’ANACR)
Élus présents : Yannick Monnet, député (PCF) ; Marie-Françoise Lacarin, conseillère départementale, maire de Cressanges ; Gérard Vernis, maire de Franchesse ; Jean-Marc Dumont, maire de Tronget : Jacques Ferrandon, maire de Châtel-de-Neuvre ; Sylvain Bourdier, maire de Commentry ; Thierry Wirth, 1er adjoint de Cognat-Lyonne ; le maire de Saint-Martin d’Estreaux, Thierry Wirth, 1er adjoint de Cognat-Lyonne .

Intervenants :
Olivier Mathieu (Amis de Pierre Brizon et des Monuments Pacifistes et Républicains de l’Allier)
Christian Bernard (A.R.A.C. 03)
Laetitia Planche (Mouvement de la Paix 03)
Chantal Audion lisant un message de Pierre Roy, vice-président de la Fédération Nationale Laïque des Associations des Amis des Monuments
Jacques Lachaise (Libre Pensée O3)
Yannick Monnet, député de l’Allier

Château-Arnoult (04) : A l’appel de la Libre Pensée 04, du Mouvement de la Paix04, de l’ANACR04, des Amis de l’Humanité, de l’association citoyenne du bassin manosquin, une bonne cinquantaine de pacifistes, se sont retrouvés à Château Arnoux, pour la conférence de Christian Eyschen, secrétaire général de la FNLP sur le thème : « Maudite soit la guerre ! », le 4ème pilier de la Libre Pensée.

Furent abordés : Le pacifisme et ses nuances : intégral (cf Louis Lecoin), internationaliste … Pour combattre la guerre, il s’agit de comprendre la situation économique mondiale (cf Clauswitz). L’essence du capitalisme est[toujours et encore] la guerre ( cf Jaurès 1914), conférence de Kienthal 1915…).

Macron et Darmanin s’activent à militariser, à mettre au pas la société par la loi «Séparatisme » (Contrats d’engagement républicains), par le SNU -vers l’obligation ?- pour contraindre la jeunesse à l’obéissance. Dans cette situation, alors que la guerre ravage l’Ukraine, la réhabilitation des Fusillés pour l’exemple 1914-1918, bientôt à portée de vote au sénat, sa signification pour la jeunesse et pour les soldats actuels, le droit de dire NON ! Le droit de retrait… Christian, en une heure  a couvert l’essentiel de la question de la guerre, comment la combattre ?  VIDEO sur https://youtu.be/qJTvSuTsDuM

Le débat a clos la matinée, les participants, satisfaits par les clarifications apportées par Christian.

Après un repas en commun et un concert antimilitariste et pacifiste de haute qualité par la chorale « Le Drapeau Rouge », Monsieur le Maire de Château-Arnoux, René Villard et Monsieur le Député Léo Walter, puis les associations pacifistes ont pris la parole au Monument pacifiste et antimilitariste « Victorin Maurel.

Les interventions au monument sont à (re)écouter sur :

11 Novembre Château-Arnoux/ Journée Pacifiste : Au monument Pacifiste Victorin Maurel (page en construction) – LIBRE PENSEE 04 (eklablog.com)

Château-Arnoult (04)

Clans (06) : Nous nous sommes rassemblés cette année encore à Clans devant la plaque apposée sous le porche de la collégiale Sainte Marie qui tient lieu de monument aux morts et qui porte la mention :  » Maudits soient les responsables de la guerre et honneur à ceux qui ont travaillé pour la paix« 

Nous étions près de 25 participants avec nos amis de la LDH 06 et du Mouvement de la Paix. Après les prises de parole, nous avons entonné la Chanson de Craonne avec le soutien de notre saxophoniste niçois. Georges Faye pour la FDLP 06  a rappelé l’importance du vote par les Sénateurs de la proposition de loi pour la réhabilitation collective des Fusillés.

Joyeuse (07) : Nous étions plus de 80 à Joyeuse. Interventions de la Libre Pensée, de l’Arac, du Mouvement de la Paix, de la CNT, de la CGT, du PCF, de la FA et du POI, puis lecture du communiqué de la Libre Pensée relatif à l’exercice militaire à venir autour de Vernoux (07).

Saint-Ybars (09) : Nous étions 25 à l’appel de la LDH 09 et de la LP 09, il y a eu intervention du maire et discours de la Libre Pensée. Nous avons reçu les excuses du sénateur qui ne pouvait être présent parmi nous avec regrets.

Bouches-du-Rhône (13) : Les groupes Jean Jaurès de la Libre Pense de Vitrolles et Gavroche Ferrer d’Aix-en-Provence avec le soutien de l’ARAC et de la LDH ont programmé la projection d’un film au cinéma « Les Lumières » de Vitrolles. Le mercredi 9 novembre, c’est une bonne trentaine de spectateurs qui ont assisté à la projection du film de Francisco Rosi « Les hommes contre… ». Avant la projection du film et avant l’intervention de la Libre Pensée, la parole a été donnée à l’Adjointe à la culture et au Conseiller municipal à la mémoire représentants la mairie.

À Marseille, à l’appel des groupes de la ville de la Libre Pensée, du Mouvement de la Paix, auxquels se sont associés l’Association Républicaine des Anciens Combattants (ARAC) et la Ligue des Droits de l’Homme a été projeté le film documentaire, remarquable, « Adieu la vie, adieu l’amour« , suivi d’un débat très riche.

A Port-de-Bouc, Le groupe Garibaldi a organisé conjointement avec le Mouvement de la Paix (Port-de-Bouc et département), la LDH (comité de Martigues) une projection débat au Cinéma Le Meliès. 45 citoyens se sont déplacés et ont participé activement au débat qui a suivi les interventions des trois associations, la projection de l’excellent court métrage AIO Zitelli et de la vidéo-lettre aux sénateurs, projections qui ont toutes deux eux un fort succès.

Les sénateurs Bacchi et Benarroche qui ont déjà déclaré qu’ils voteraient la proposition de loi telle que votée à l’Assemblée Nationale, n’ont pas pu être présent à notre invitation, retenus par des obligations, mais ils ont envoyé un petit mot ; Le sénateur Benarroche a indiqué qu’il faisait tout pour que la loi passe rapidement au Sénat. À l’issue de la matinée un pot fraternel offert à la fois par le cinéma et la Libre Pensée a connu un franc succès lui aussi.

Caen (14) : Une vingtaine de personnes dont M. Arthur Delaporte, Député et M. Pottier, Maire de Colombelles, ainsi qu’un représentant du Mouvement pour la Paix, se sont rassemblés dans le jardin de la Paix à Colombelles. Nous avons eu la visite de deux journalistes de FR3 Normandie, qui ont filmé quelques plans et interviewé quelques-uns d’entre nous, notamment une Camarade qui connait l’histoire des Fusillés du Calvados. Ce reportage est paru au journal du soir à 19h30.

Le Député (socialiste Nupes) et M. le Maire (Union de la Gauche PS, PCF) ont pris la parole après le Président de la Libre Pensée. Leurs discours montrait qu’ils étaient complètement en accord avec notre action de réhabilitation générale des Fusillés pour l’exemple.

Rochefort (17) : Table ronde avec une trentaine de participants dans la salle sur la Réhabilitation des Fusillés. A été projetée en début de séance la vidéo adressée aux Sénateurs ? puis les organisateurs sont intervenus successivement : très positifs. Un message de soutien du Mouvement de la Paix a été lu avant d’entamer le débat avec la salle. Nombreuses interventions sur les Fusillés pour l’exemple et la poursuite de la campagne pour l’adoption de la loi (avec une demi-douzaine de membres de LFI et de la Nupes), la cause des guerres et l’attitude des partis à ce sujet, la campagne contre le SNU et l’embrigadement de la jeunesse scolarisée. Débat très riche et nombreux nouveaux contacts pris

Appel à participer à la table ronde unitaire contre le SNU avec Christian Mahieux prévue  le 18 mars à Saintes et aux diffusions de tracts à la porte des lycées

Vierzon (18) : En ce début d’après-midi de ce 11 novembre 2022 étaient réunies pour une cérémonie pour la paix, différentes associations : Mouvement pour la Paix du Centre Val-de Loire, Association des Anciens Combattants, La Libre-Pensée du Cher pour les plus représentées, ainsi que la LDH, ATTAC, l’Union Pacifiste, Les Amis de Louis Lecoin, le Cercle Condorcet, les Amis Berrichons de la Commune de Paris 1871…

Vierzon (18)

Comme chaque année depuis 12 ans, nous nous sommes retrouvés auprès du monument aux morts pacifiste dans le square « art déco » Lucien Beaufrère à Vierzon. Après le discours d’accueil de madame Corinne Ollivier, maire de Vierzon, ce fut au tour du Président de l’ARAC d’évoquer les guerres et leurs coûts, tant humain que financier et d’en rappeler l’absurdité évoquée par Paul Valery. À mon tour, j’ai redit ce qu’est la Libre Pensée et les actions qu’elle mène en faveur de la paix et pour la réhabilitation collective des Fusillés pour l’exemple.

Puis, deux jeunes filles du Mouvement de la Paix ont lu quelques poèmes de Jacques Prévert. Entre chaque prise de parole, nous avons pu écouter quelques chansons dont « La chanson de Craonne« . Le député de notre circonscription, Nicolas Sansu, est également intervenu pour pousser, selon ses propres termes, « trois coups de gueule« .

Côte-d’Or (21) : à l’initiative du collectif d’associations (*) les rassemblements ont permis de rappeler l’opposition à la guerre et de réaffirmer l’exigence de la réhabilitation collective des 639 « Fusillés pour l’exemple » de la Première guerre mondiale. Ainsi, à Vianges, le samedi 5 novembre, c’est 30 citoyens, dont deux Elus du village (dont le Maire-Conseiller départemental) qui se sont retrouvés, autour du monument aux morts où figure, depuis le 11 novembre 2014, la mention « Maudite soit la guerre ».

Le lendemain, dimanche 6 novembre, c’est plus de 45 citoyens et élus des communes de Longvic, Talant et Chenove (dont le Conseiller départemental de Chenôve), ainsi que des candidats des dernières législatives, qui se sont retrouvés, Place de la République à Dijon. La Chanson de Craonne, chantée par les participants, clôturait les deux rassemblements.

(*) Association départementale des Déportés Internés Résistants et Patriotes de Côte-d’Or (ADIRP 21), l’Association Nationale des Anciens Combattants et Ami(e)s de la Résistance (ANACR), l’Association Nationale des Cheminots Anciens Combattants de Côte-d’Or (ANCAC 21), l’Association Républicaine des Anciens Combattants de Côte-d’Or (ARAC 21), le Cercle Marcel Martinet de la Libre Pensée, l’Institut d’Histoire Sociale de la CGT Côte-d’Or (IHS-CGT 21), la Fédération départementale de la Libre Pensée de Côte-d’Or, la Libre Pensée de Dijon-Henri Barabant et le Mouvement de la Paix Dijon et Côte-d’Or

Mellionnec (22) : Une centaine de personnes avec la Libre Pensée, la LDH, FO, CGT, le représentant du Sénateur et la Députée LFI. Il y avait aussi l’ARAC 22, l‘UDB Toutes les organisations ont pris la parole ainsi que la députée Nupes de Guingamp et l’attaché parlementaire du Sénateur communiste de Saint-Brieuc. Le représentant de la LDH a donné les noms et communes des 16 Fusillés pour l’exemple du département et une minute de silence a été observée pour rendre hommage à  ces morts par la France. Madame le Maire qui soutient notre combat depuis le début a présenté le rassemblement qui se tenait dans sa commune pour la 14ème année. Elle a rappelé encore une fois l’histoire de François-Marie Laurent,  paysan de Mellionnec, fusillé pour une présomption de mutilation volontaire le 19 novembre 1914.Le rassemblement s’est ponctué par la Chanson de Craonne et, à l’heure où des milliers de soldats désertent en masse, Russes ou Ukrainiens, c’est avec une ferveur nouvelle que les participants ont entonné Le Déserteur de Boris Vian. Trente-quatre convives se sont ensuite retrouvés pour un banquet républicain

Gentioux (23) : Environ 200 personnes ont participé au 35ième rassemblement pacifiste de Gentioux qui s’est mis en place, après le rassemblement municipal, au terme duquel monsieur le Maire, Benjamin Simons, a exprimé une pensée très éloignée du discours officiel, parfaitement conforme au contenu de la formule « Maudite soit la guerre » gravée dans le granit, en direction de laquelle l’orphelin de bronze brandit un poing accusateur  depuis déjà quatre-vingt-dix- neuf ans.

En ce qui nous concerne, un hommage a été rendu à Christine Laubary-Besson qui a toujours manifesté un grand intérêt militant pour notre rassemblement annuel. Puis, les  organisations suivantes ont pris la parole : L’Union Pacifiste, les Unions départementales CGT et CGT-FO, le Mouvement de la Paix, Madame Catherine Couturier, Députée NUPES de la Creuse et Philippe Besson représentant de la Fédération nationale de la Libre Pensée. Un message de la Ligue de Droits de l’Homme a été lu.

Gentioux (23)

Au centre de ces interventions il y avait bien sûr la guerre en Ukraine, la dénonciation de la course à l’armement et la militarisation du monde. Il y eut aussi la question de la réhabilitation des Fusillés pour l’exemple de la guerre de 1914-1918 avec le passage imminent, devant le Sénat, du projet de loi adopté en ce sens en début d’année par l’Assemblée nationale. La rencontre avec les Sénateurs dans nos départements, pour évoquer ce dossier, est apparue comme une urgente nécessité. Après la minute de silence, la Chanson de Craonne a été entonnée, avec Jean Paul à l’accordéon pour un beau moment d’émotion.

Une délégation s’est ensuite rendue  à Royère de Vassivière, sur la tombe de Félix Baudy, maçon Creusois, Fusillé pour l’exemple en Avril 1915, pour un dépôt de gerbe et un instant de recueillement. Cette belle journée militante s’est terminée au restaurant du Compeix dans une ambiance bruyante mais tellement chaleureuse.

Primelin (29) : Suite à la rencontre avec la presse, un article est passé cette semaine, dans le Télégramme pour annoncer le rassemblement et ses motivations. A l’initiative de la LP 29, le rassemblement à Primelin a réuni une centaine de personnes. Le Mouvement de la Paix, l’UEP, la 4ACG, la CNT et Fraternité DZ ainsi que la LP 29 ont pris la parole. Une table  presse de la Libre Pensée a été tenue. Suite à l’absence des journaux locaux un communiqué leur a été transmis.

Rousson (30) : La Libre Pensée et son Président, le secrétaire départemental du syndicat FO, deux membres de l’ARAC, un représentant du Mouvement de la Paix et le député de la cinquième circo Michel Sala ont pris la parole contre la guerre et pour la réhabilitation des Fusillés pour l’exemple lors d’une cérémonie réunissant environ 50 personnes avec la présence remarquée de nombreux camarades Union Populaire de Nîmes et d’ Alès de camarades CGT et ou communistes.

Toulouse (31) : 60 personnes devant la maison de Jaurès avec la Libre Pensée, la LDH, Le Mouvement de la Paix, l’Association des Amis de Jean Jaurès, la France Insoumise, le POI, le MRAP, ainsi que Nicole Dédébat, descendante d’un Fusillé pour l’exemple.

Bordeaux (33) : Une trentaine de personnes ont participé au débat public organisé le 12 novembre par l’ARAC, la LDH, l’UPF et la Libre Pensée, dont les représentants ont tour à tour pris la parole avant un moment de discussion avec la salle. À l’issue de la discussion, lecture a été donnée de la lettre que les quatre organisations ont décidé d’adresser en commun aux sénatrices et sénateurs de la Gironde pour leur demander de voter pour la loi de réhabilitation collective des Fusillés pour l’exemple. Un autre courrier a été adressé au maire de Bordeaux pour lui rappeler la demande commune des quatre associations d’une statue, d’un buste ou d’une plaque en mémoire de Jean-Jaurès, sur la place qui porte son nom.

Cette année étant aussi le 60ème anniversaire de la fin de la guerre d’Algérie, l’ARAC avait exposé 16 panneaux sur l’histoire de la colonisation, de la guerre et de la paix dans ce pays.

Montpelliers et Béziers (34) : 120 à Montpellier, 100 à Béziers :

Succès des rassemblements contre la guerre, pour la paix et pour le soutien à la proposition de loi de réhabilitation des fusillés pour l’exemple.

La Fédération de la Libre Pensée de l’Hérault se félicite des deux rassemblements qui ont eu lieu à Montpellier 10H00 et à Béziers à 15h00, devant les statues de Jaurès. Ce 11 novembre a ainsi permis de renouer avec les traditions de combat contre la guerre porté par la Libre Pensée à cette date.

·      A Montpellier, lors du rassemblement présidé par Eugénie Loison, sont intervenus : René Revol, maire de Grabels, Nathalie Oziol députée Nupes 34-02, Rhani Slimane représentant Sébastien Rome député Nupes, Youssef Djoufelkit du collectif citoyens Eveil, Livia Jampy représentant Sylvain Carrière député Nupes 34-08, Patrice Sifflet secrétaire de l’UDR FO, Sabine Raynaud syndicaliste enseignante, Sylvie Brunol de l’IHS CGT, Caroline Borras députée suppléante 34-04, Nicolas Cossange secrétaire du PCF34, Nadia Belaouni candidate et militante Nupes 34-09, Christophe Bertrand militant Gilet Jaune / NUPES, Richard Abauzit du groupe des Gilets Jaunes du Rond-Point des Près d’Arènes (RPPA) et Alban Desoutter militant LP34. Un message de Joshua Talarmin, responsable des jeunes insoumis de Montpellier a été lu au micro. Nous saluons également la présence d’un groupe de jeunes militants de la Jeune Garde. Ce rassemblement était soutenu par le MRAP, l’UJFP34, le SNTRS CGT, le PG et le mouvement de la Paix.   

·      A Béziers lors du rassemblement présidé par Christophe Benoit, sont intervenus Pierre Yves Ruff, président de la LP34, Magali Crozier,  cheffe de file de LFI Béziers,  Didier Gadéa syndicaliste viticulteur, Lenaick Launais du POI34, Alexis de la Jeunesse Populaire du Biterrois ( JPB), Bernard Roustan du mouvement de la Paix, Bernard pour l’association Libertat Ciutadana , Christophe Bertrand GJ et militant NUPES, Alexis pour la Jeunesse Populaire du Biterrois ( JPB), Paul Barbazange du PCF34, Pierre Blondeau militant à Saint-Pons-de-Thomières, Virginie du NPA, Jean Claude Llinarès pour l’IHS de la CGT 34. Un message de Pierre Polard, maire de Capestang, a été lu.

Ille-et-Villaine (35) : Plus de 40 au Ferré et à Saint-Malo, avec notamment la Libre Pensée, la LDH, l’ARAC et le POI.

Villedieu (36) : Rassemblement à Villedieu (27 présents), commune du Fusillé pour l’exemple Abdel Garçault, à l’initiative de la LP36, de la LDH. Un représentant de la Libre Pensée, de la LDH et de la LFI ont pris la parole. Nous avons déposé une gerbe, chanter la Chanson de Craonne et lu un poème.

Tours (37) : Rassemblement pour la paix et contre la guerre à tours ce jour et pour la réhabilitation des Fusillés pour l’exemple avec 50 participants présents. Sont intervenus et ont pris la parole Libre Pensée 37, Mouvement de la Paix, France Palestine, Tours Citoyens, Gilets jaunes de Loches, UD FO 37, POI 37, LFI 37

Eybens (38) : 85 personnes se sont retrouvées place Raffin-Dugens. En présence de Monsieur Romain Chica, représentant Madame Elisa Martin, députée LFI de la 3ème circonscription de l’Isère, la Libre Pensée remercie vivement Madame Marie-Noëlle Battistel, qui ne peut être présente à ce rassemblement, mais assure de son soutien, d’avoir été parmi les 43 députés à
présenter cette proposition de loi.

Eybens (38)

Monsieur le Sénateur Guillaume Gontard, œuvre en ce sens et nous le remercions. Il nous éclairera sur l’importance du vote au Sénat sans modification du projet voté par l’Assemblée nationale en première lecture. Présence et le soutien de Madame Cyrille Chatelain, députée de la 2ème circonscription, Madame Isabelle Peters, 1ère adjointe au Maire de Grenoble, Monsieur Simon Billouet, Conseiller départemental, de Monsieur le Sénateur Vallini (qui s’excuse de ne pouvoir être présent) et de nos amis Jean-Paul Vienne du Mouvement de la Paix, Gilles Michel de la Ligue des Droits de l’Homme, Martine Peters, Secrétaire de l’ANACR-Isère et Alain Gontran de l’ANACR-Grésivaudan, Geneviève Berthet de la Ligue Internationale des Femmes pour la paix et la Liberté, Monsieur Jacques Rolland représentant l’Amicale des FTP.


Bien entendu un remerciement particulier à Monsieur
Nicolas Richard, maire d’Eybens qui nous permet de réaliser ce rassemblement dans de d’excellentes conditions.

Après le rassemblement, 60 personnes ont assisté à la projection du documentaire « Fusillés pour l’exemple » (Alain Moreau et Patrick Cabouat) et débattu.

Saint-Martin d’Estreaux (42) : Le 5 novembre 2022, le rassemblement pacifiste de Saint-Martin-d’Estréaux a débuté sur la tombe de Pierre MonotDanielle Roy a lu un texte en son hommage, devant une trentaine de personnes.

Il s’est poursuivi devant le monument aux morts sur lequel Pierre Monot, il y a cent ans, a fait graver un long réquisitoire contre la guerre qui se termine par cette sentence : « Maudite soit la guerre et ses auteurs ! ». Environ 80 participants y ont écouté les prises de parole : Christine Aranéo, actuelle maire de Saint-Martin-d’Estréaux, Bruno Déplace pour L’Association Laïque des Amis des Monuments Pacifistes de Saint-Martin-d’Estréaux et du Département de la Loire, Pierre Roy pour la Fédération Nationale Laïque des Monuments pacifistes, Calogero Minacori pour la Libre Pensée, Daniel Durand pour le Mouvement de la Paix, Pierre Philibert pour la section de Roanne de la Ligue des Droits de l’Homme et Sophie Cuisson pour l’Union locale de la CGT de Roanne.

Après le rassemblement, une soixantaine de participants au rassemblement se sont retrouvés dans la salle des fêtes de Saint-Martin-d’Estréaux autour d’un repas pacifiste et républicain.

Indre (44) : Originaire d’Indre, Alexandre Kerfontan, ouvrier métallurgiste a été fusillé pour l’exemple en 1915. Depuis 5 ans la Libre Pensée est invitée à la cérémonie officielle du 11 novembre pour s’exprimer sur la question de la réhabilitation collective des Fusillés pour l’exemple. Une centaine de personnes lors de la cérémonie et du pot fraternel. Hors les « officiels » municipaux, présence de militants de la CGT, de FO, et de membres des associations « comité du souvenir« , « SAEL« , LDH et de la députée NUPES.

Nantes (44) : La conférence de presse a abouti à la publication de deux articles importants dans les deux grands quotidiens locaux (Ouest France et Presse Océan) publiés le jour même. Le matin, à la clôture de la cérémonie officielle devant les tables mémorielles, une délégation du collectif (10 personnes) a déposé une gerbe, en présence de tout le public qui était resté une fois la clôture prononcée. Etaient présents ès qualités : l’ARAC, la Libre Pensée, la LDH, le Comité du Souvenir 44 (Fusillés de Châteaubriant).

Saint-Nazaire (44) : La cérémonie officielle du 11 Novembre à Saint-Nazaire s’est tenue en deux parties :

1. Cérémonie officielle protocolaire et militaire devant le Monument aux Morts (entre la sous-préfecture et la Loire), une centaine de participants. Plus une centaine d’observateurs en dehors des grilles, avec la Libre Pensée et la LDH.

2. Pot à la Mairie avec visite de l’exposition sur les Fusillés.

Angers et Saumur (49) : A l’appel conjoint de la Fédération 49 de la Libre Pensée, de la LDH, du Mouvement pour la Paix et de la 4ACG, 2 rassemblements ont eu lieu à Saumur et Angers :

  • à 10h 30 à Saumur sur la tombe de Marcel Martinet, poète et militant pacifiste, nous nous sommes retrouvés une quinzaine d’horizons divers : syndicalistes, Libres Penseurs, militants de différents partis pour lire le texte de Martinet : « Tu vas te battre » et déposer quelques fleurs.

  • À 11 h, à Angers, environ 30 personnes également de mouvements divers se sont retrouvées devant le Monument de la paix

  • puis 25 militants des diverses organisations ont partagé ensemble un repas avant la projection de Morts par la France.

Reims (51) : 11 militants associatifs et syndicalistes ont répondu présents, le 11 novembre à Reims, à l’appel de la Fédération Marnaise de la Libre Pensée

  • Au Rassemblement pour la Réhabilitation des Fusillés « pour l’exemple » de la première guerre mondiale devant la stèle des lieutenants Herduin et Millan fusillés en 1916.
  • Ce Rassemblement fut suivi par une Réunion-Projection autour du Documentaire « Morts PAR la France » évoquant l’inauguration, le 6 avril 2019, du monument édifié à Chauny (Aisne) pour rendre hommage aux soldats Fusillés. Ce Documentaire suit pas à pas la réalisation de ce monument et donne la parole aux descendants des Fusillés et aux acteurs qui mènent le combat pour leur réhabilitation.
  • 3 syndicats ouvriers de la Marne ce sont adressés aux Sénatrices et aux Sénateurs pour qu’ils votent la loi pour la réhabilitation, adoptée par l’Assemblée nationale en début d’année. Cette loi devrait être examinée prochainement au Sénat.
  • En octobre le Président de la LP51 avait animé le Débat autour de la Projection du film Les Sentiers de la Gloire organisée par l’Association Rémoise du Mouvement de la Paix, rapprochant ainsi nos deux associations dans ce combat commun.

Laval (53) : Suivant ce qui devient peu à peu coutume locale, les libres penseurs mayennais ont rassemblé une cinquantaine de personnes en matinée du 11 novembre, dans le magnifique jardin arboré de la Perrine à Laval. Devant l‘arbre de la liberté au pied duquel figure une plaque portant les mots de Jaurès « la République c’est le droit de tout homme à avoir sa part de la souveraineté », la Libre Pensée mayennaise, la Ligue des droits de l’Homme, le Parti Ouvrier Indépendant, la France Insoumise, le Parti Communiste Français, un militant « anarcho-pacifiste« , ont pris la parole.

Toutes les interventions témoignaient de la haute estime que les diverses organisations portent à la cause de la paix, du désarmement, et de la réhabilitation des Fusillés de la 1ère guerre mondiale. La Libre Pensée a insisté sur les aspects calamiteux du Traité de Versailles en tant que ferment de guerre au nom du diktat des vainqueurs, ainsi que sur les dangers de militarisation de pans entiers de la société, dont le SNU est porteur avec pour cible la jeunesse et les institutions scolaires.

Le dépôt d’une jardinière de pensée au pied de l’arbre de la liberté, la Chanson de Craonne reprise par les participants ont précédé l’habituel verre de l’amitié. Suite à la lettre de la FNLP, assortie d’un dossier circonstancié, que nous avons fait suivre auprès des 2 sénateurs mayennais, la Sénatrice Mme Elisabeth Doineau nous a assurés de sa « vigilance » lorsque le texte apparaitrait à l’ordre du jour du Sénat, tandis que le sénateur Guillaume Chevrollier a convenu d’un rendez-vous avec une délégation de la LP53 pour évoquer le sujet des Fusillés pour l’exemple. 

Meurthe-et-Moselle (54) : Une salle comble a accueilli Anne Morelli pour une conférence publique contre la propagande de guerre.

Lanester (56) : Le rassemblement du 11 novembre 2022 à Lanester (Lorient) organisé avec le Mouvement de la Paix a rassemblé une soixantaine de participants. Interventions de la Libre Pensée 56, du PCF, du POI, de la FI et du Mouvement de la Paix 56. Diffusion de la Chanson de Craonne (enregistrement de Marc Ogeret)

Metz (57) : Nous étions 50 avec des représentants de la FA, de l’UCL, de la CNT, de la Libre Pensée, de la FI et du POI

Escaudain (59) : Comme chaque année depuis plus de 15 ans, la Fédération du Nord de la Libre Pensée a organisé le 11 novembre 2022, à Escaudain, un rassemblement devant le monument aux morts pacifiste de cette commune, à l’initiative de la Libre Pensée, avec l’ARAC (Association Républicaine des Anciens Combattants), la LDH (Ligue des Droits de l’Homme) et la participation active du Maire d’Escaudain, Bruno Saligot. On pouvait remarquer, dans le public, non seulement des membres et sympathisants des trois associations organisatrices mais aussi des représentants du Parti Communiste, du Parti de Gauche et de la CGT.

Devant une cinquantaine de personnes ont pris successivement la parole :

  • Pierre Outteryck, historien, spécialiste du mouvement ouvrier, représentant l’IHS-CGT (Institut d’Histoire Sociale de la CGT),
  • Dominique Sarna pour l’ARAC (Association Républicaine des Anciens Combattants),
  • Alain Vantroys, délégué régional, pour la Ligue des Droits de l’Homme,
  • Daniel Dubois pour la Fédération du Nord de la Libre Pensée,
  • Notre camarade Marc Maille, fidèle acteur de notre manifestation, pour la lecture d’un texte de Jacques Debronckart « Mutins de 1917 »,

Deux messages de sénateurs, en soutien à la proposition de loi sur la réhabilitation des Fusillés pour l’exemple durant la Première Guerre mondiale, ont ensuite été lus :

-Celui du sénateur du Nord Patrick Kanner, Président du groupe socialiste au Sénat, par Daniel Dubois. Retenons la conclusion de ce message : « C’est cette reconnaissance et cette dignité qui sont au cœur de la proposition de loi adoptée par l’Assemblée nationale. Je soutiendrai et voterai ce texte dès qu’il sera examiné par la chambre haute ».

-Celui des deux sénateurs communistes du Nord, Michelle Gréaume et Éric Bocquet, lu par Bruno Saligot, Maire d’Escaudain, avec pour conclusion : «Les consciences évoluent fort heureusement et l’Assemblée nationale a enfin adopté en janvier dernier, en première lecture, une proposition de loi réhabilitant les Fusillés pour l’exemple. Nous allons saisir Mme la Première Ministre afin que ce texte soit inscrit au plus vite à l’ordre du jour du Sénat, pour qu’enfin justice et honneur soient rendus à ces hommes».

Creil (60) : Après les interventions des 5 organisations traditionnelles qui appellent à ce rassemblement à savoir avec l’Alampac et la Libre Pensée de l’Oise, l’ARAC, la Ligue des droits de l’Homme de Creil  et l’Union pacifiste nous avons eu cette année des militants représentants des organisations ou des sensibilités politiques diverses qui ont soutenu les demandes de la Libre Pensée pour la loi de réhabilitation.

Joyeuse (07)

 

Notamment pour le Parti communiste français un maire adjoint de Creil, pour Europe Écologie Les Verts et Thierry Brochot un Elu régional et ensuite une candidate aux élections législatives  pour  NUPES et enfin un représentant du Parti ouvrier indépendant. Environ  40 personnes ont participé.

Une  réunion à la salle Voltaire proche du rassemblement s‘est tenue ensuite et nous avons commencé à prendre des dispositions pour la suite du combat pour la réhabilitation et l’obtention du vote favorable des sénateurs

Clermont-Ferrand (63) : Le 13 novembre, à l’initiative de la Libre Pensée du Puy de Dôme s’est tenu un rassemblement pacifiste qui a regroupé une cinquantaine de participants, square de la Jeune Résistance à Clermont-Ferrand, devant le buste de Jean Jaurès.

La LP63, l’ALAMPER63, l’UP63, la LDH 63, l’AFPS63 avaient appelé à ce rassemblement auquel ont également participé la France Insoumise et le PCF63. Ont pris la parole : Le Président de la LP63, le Président de la LDH63, la vice-Présidente de l’AFPS63, la représentante de l’UP63, une représentante du PC63 (le Secrétaire départemental était présent) et la députée de la FI (NUPES), Marianne Maximi, avant que la chorale des Gaperons Rouges interprète plusieurs chants pacifistes dont la Chanson de Craonne.

Pau (64) : A l’appel de la Fédération Départementale de la Libre Pensée 64, le 11 novembre, une cinquantaine de personne a assisté au rassemblement pacifiste pour demander la Réhabilitation collective des Fusillés pour l’exemple de la guerre 1914/1918, avec la LDH, le Mouvement de la Paix, l’IHS CGT, des Francs-Maçons du GODF de Pau et en présence du Conseiller municipal, Mr Pascal Giraud. Chaque association a pris la parole. Une minute de silence a été observée après le dépôt de gerbe.

Fontpédrouse (66) : Cinquante participants se sont regroupés devant le monument aux morts pacifiste de Fontpédrouse, pour le rassemblement pour la paix organisé par la Libre Pensée 66. Sont intervenus, deux candidats de la France Insoumise aux dernières législatives, Francis Daspe et Nathalie Cullell, une représentante de la Ligue des Droits de l’Homme 66, une participante au rassemblement, Daniel Drouillard pour le Parti Ouvrier Indépendant, et en discours de clôture Roland Corominas, Président de la Libre Pensée 66.

Strasbourg (67) : Nous étions une trentaine ce 11 novembre 2022, devant le monument au mort pacifiste de la place de la République de Strasbourg. Nous avons écouté le Déserteur de Vian, Barbara de Prévert et la Chanson de Craonne. Différentes prises de parole au nom de la Libre Pensée, du Parti Ouvrier Indépendant, du Syndicat National des Journalistes et de la France Insoumise, ainsi que d’Emmanuel Fernandes, député du Bas-Rhin et membre de la commission de la défense de l’Assemblée Nationale.

Lyon (69) : Les représentants du Mouvement de la Paix, de l’Union Départementale CGT, de l’IHS-CGT, de la Fédération du Rhône de la Ligue des Droits de l’Homme, de l’Association laïque des amis des monuments pacifistes du Rhône, de la Fédération du Rhône de la Libre Pensée et de l’Union départementale Force ouvrière, au moment du dépôt de gerbe.

Le 11 novembre 2022 à 15 heures, devant le monument aux morts de Lyon, au Parc de la Tête d’or, sur l’ile du Souvenir, près d’une centaine de citoyennes et citoyens se sont rassemblés pour exprimés leur opposition aux guerres, à TOUTES les guerres, aux OPEX de la France, à la militarisation de la jeunesse et exiger l’abandon du SNU, instrument de cette militarisation et la réhabilitation des Fusillés pour l’exemple ; exiger l’Arrêt des bombardements et des tueries en Ukraine, de toutes les ingérences militaires, économiques et politique dans ce pays – Ni OTAN, ni Poutine, la paix est l’avenir des peuples, les peuples du monde entier veulent la paix.

Pontperouse (66)

Allonnes (72) : Le rassemblement pacifiste à Allonnes s’est très bien passé. 35 camarades et amis étaient présents. Les prises de parole furent les suivantes :

Mostafa Nafa, pour la mairie d’Allonnes

Elise Leboucher, députée de la 4e circonscription de la Sarthe

Antoine Boutet pour la Ligue des Droits de l’Homme (LDH)

Michel Horniac, pour l’Association Républicaine des Anciens Combattants (ARAC)

Hansi Brémond pour la Libre Pensée de la Sarthe.

Notre évènement a été couvert par France Bleue Maine et LM TV.

Chambéry (73) : 80 participants, LDH, Mouvement de la Paix, Libre Pensée et le député Jean François Coulommes, député FI de la circonscription.

Paris (75) : 30 personnes environ se sont rassemblées ce 11 novembre à l’initiative de la Fédération Départementale de la Libre Pensée de Paris (LP 75). Cette manifestation était organisée devant le café « Le croissant », en hommage à Jean Jaurès qui fut assassiné dans ce même lieu le 31 juillet 1914.

Plusieurs organisations attachées aux valeurs du pacifisme avaient décidé d’accepter l’invitation qui leur avait été adressée par la LP 75. Etaient ainsi présents Bernard Baissat et Maurice Montet, de l’Union pacifiste, ainsi que Rodrigo Arenas, député (France Insoumise) de la 10ème circonscription de Paris. Ont pris la parole Michel Sidoroff, Président de la LP 75, Maurice Montet et Bernard Baissat.

L’après-midi se tenait une réunion sur le SNU à la librairie Publico, avec un film sur ce sujet présenté par Bernard Baissat, à laquelle ont assisté une partie des personnes ayant pris part au rassemblement du matin, en particulier des membres du bureau de la LP 75.

Le Havre (76) : 40 présents

Satory (78) : Le samedi 12 novembre, sur le camp militaire de Satory, devant la plaque honorant les « Fédérés de la Commune de Paris qui périrent en ces lieux au cours des années 1871-1872 » ; se sont rassemblés une cinquantaine de militants, citoyens à l’appel des organisations : Association du mur des Fédérés de Versailles-Satory, la Libre Pensée des Yvelines, la Ligue des Droits de l’Homme des Yvelines, la Ligue de l’enseignement des Yvelines, l’ Association Républicaine des Anciens Combattants, les Amies et Amis de la Commune , le Mouvement de la Paix, auxquels se sont joints , L’Union départementale CGT des Yvelines, le collectif des retraités de l’UL. CGT de Trappes, l’Union départementale de la CGT-FO des Yvelines.

Dans les diverses interventions tous se sont exprimés pour dire « Non à la guerre », pour la cessation immédiate des combats et l’arrêt immédiat des bombardements.

Carmaux (81) : Commémoration au parc Jean Jaurès de Carmaux. Devant le monument de la paix. Intervention de Suno Navarro, co-président, et de Thierry San Andrès sur les Fusillé pour l’exemple. Lecture par Sylviane du poème « Ôde à Mouloudji » Nous étions une quarantaine de personnes

Cela avait été précédé par une Conférence de Gladys Ambort à St Benoît de Carmaux, sur son livre « Brisée », De la fin de mon adolescence dans une cellule d’isolement. Beaucoup d’émotions pour Gladys et dans la salle. Nous étions une trentaine de personnes.

Nous étions 19 à partager ce moment fraternel et convivial au Café Dynamo

Var (83) : une trentaine de personnes, présence en tant que telles de la Libre Pensée, Mouvement de la Paix, Ligue des droits de l’Homme. Ces trois organisations ont pris part à un débat sur « La guerre aujourd’hui« , et ensuite ont pris la parole lors du rassemblement devant le monument aux morts pacifiste et antimilitariste. A noter pour la seconde fois consécutive, le maire du village élu en 2020 est venu nous saluer.

Avignon (84) : Le 13ème rassemblement s’est tenu le 19 novembre, rue Alexandre Blanc à Avignon, rassemblant une trentaine de participants malgré le froid et le covid.
Il a débuté par un rappel du combat du député
Alexandre Blanc contre la guerre, un engagement qui avait motivé le choix de la Libre Pensée d’organiser dans la rue qui porte son nom les rassemblements pour la réhabilitation des Fusillés pour l’exemple.

Ont ensuite pris la parole la Libre Pensée, la Ligue des droits de l’Homme et l’ARAC.
Les partis politiques qui avaient soutenu la proposition de loi de réhabilitation avaient été invités avec la possibilité de s’exprimer. La
LFI et le POI étaient représentés et sont intervenus.
Le rassemblement s’est conclu par l’engagement à œuvrer pour que les sénateurs votent la loi de réhabilitation.

Vendée (85) : 28 participants, interventions Libre Pensée Vendée, Mvt de la Paix Vendée, Groupe H. Laborit -FA, PCF Vendée. Message de soutien section LDH Luçon Fontenay Sud Vendée

Vosges (88) : Nous avons réunis 25 personnes autour de militants de la Libre Pensée, de la LDH, CGT et PCF et Insoumis

Gy l’Evêque (89) : Le 10 novembre, la conférence « La France, pays des droits de l’arme » a réuni 25 personnes.

Le 11 novembre, se sont plus de soixante personnes qui se sont rassemblées autour du monument aux morts de Gy-l’Evêque, avec prise de parole de plusieurs partis politiques, associations et syndicats. Après la LP89, se sont exprimés :

Pour les partis politiques ; La LFI, le PS, le PC, le PRC, le POI

Pour les associations : la LDH, le MRAP, France Palestine Solidarité, Les Amis de la Commune de Paris (section du Berry)

Pour les syndicats : FO

Les interventions ont été entrecoupées de chants pacifistes, et aussi d’une chanson sur les Fusillés pour l’exemple écrire, composée et interprétée par le secrétaire de la LP89. (Douze plus une) Les échanges se sont poursuivis autour d’un verre, dans une salle prêtée par la mairie où nous avions organisé une exposition ayant pour thème « Putain de guerre » de Jacques Tardy.

Essonne (91) : Le 11 novembre, Discours de la Libre Pensée à St Germain les Arpajon, commune qui a réhabilité l’un des Fusillés pour l’exemple.

Le 12 novembre, 22 présents au Rassemblement pour la Paix devant le monument pacifiste de Méréville. Après le Président de la Libre Pensée 91, ont pris la parole : des représentants du Mouvement de la Paix, de l’ARAC et de la LDH .

Levallois-Perret (92) : Une vingtaine de participants avec la Libre Pensée, UD FO, ARAC, LFI, POI, Messages : Solidaires-Education nationale, Saintoul, député LFI de Bagneux

Val-de-Marne (94) : À Fontenay-sous-Bois : Présence de la Libre Pensée sous la banderole des Fusillés pour l’exemple au cimetière où le Maire Jean-Philippe Gautrais centre son allocution sur l’horreur de la guerre, la paix et la nécessité de la réhabilitation des Fusillés pour l’exemple.

Ensuite, discours de la Libre Pensée à la Mairie de Fontenay devant 40 personnes.

À Alfortville : Rassemblement au cimetière devant le monument érigé à la mémoire de Michel Claa, militant ouvrier et libre penseur, 1ère sépulture du cimetière d’Alfortville marquant, contre le cléricalisme renaissant, pour la démocratie, le territoire de l’espace public et laïque de ce lieu.

Philippe Car, Maire adjoint à la Culture et Vie Associative, ainsi que Rachel Kéké, députée LFI du 94 ont répondu présents à notre invitation et sont intervenus devant 20 personnes dont un conseiller municipal de Chevilly-la-Rue. Tous ensemble, nous avons, pour conclure, entonné la chanson du Déserteur de Boris Vian. Tous les participants ont exprimé leur satisfaction d’être au côté de la Libre Pensée.

INVITATION

Le samedi 19 novembre 2022 À Fontenay-sous-Bois

À 16h30, à Fontenay-sous-Bois à la Maison du Citoyen et de la Vie associative,

16 rue du RP Lucien Aubry.

Journée d’informations/réflexions sur les Fusillés pour l’exemple

organisée par L’ARAC et la Libre Pensée 94, dans le cadre du Forum pour la Paix.

PROJECTION DU FILM « Les Sentiers de la gloire » de Stanley Kubrick suivi d’un débat introduit par Loïc Damiani, docteur en Histoire Moderne et Martine Boussel pour la LP 94.

Pontoise (95) : Nous étions une cinquantaine de personnes rassemblées au pied de la statue symbolisant la Paix à Pontoise, ce 11 novembre après-midi. Ont pris la parole :

  • Jacky Myoux,  représentant du POI départemental
  • Marc Denis, vice-président de l’Agglomération de Cergy Pontoise
  • Yannick Charbonnier, représentant Matthieu Maillet Président de la LDH 95 empêché
  • Paul Vannier, député du Val d’Oise, 5e circonscription Argenteuil Bezons.
  • Claude Singer Président de la LP 95

Était représenté,  Aurélien Taché député de la 10e Circonscription (Cergy Nord) ; Après les discours, les députés ou leur représentant ont déposé chacun une gerbe au pied de la statue.