Déclaration Commune des Associations Laïques, Humanistes, Athées et de Libre Pensée

Pour nous suivre

Non au rétablissement du « délit de blasphème » !

Oui à son abrogation, là où il subsiste !

Nous avons publié dans la Raison de décembre 2012, cette déclaration commune qui se terminait par cette formule : « Les organisations soussignées, demandent le retrait de cette déclaration, elles exigent la cessation des poursuites contre toutes les personnes inquiétées au titre du très réactionnaire « délit de blasphème« .

Liste des 55 associations contre le délit de blapshème14052017