Fédération nationale de la libre pensée

Page  1 sur 34  > >>

A bas l’Etat policier ! Liberté de manifester


La Fédération nationale de la Libre Pensée informe l’opinion publique laïque, démocratique et syndicale du communiqué de sa Fédération de Haute-Garonne sur les graves évènements survenus le 13 avril 2019 à Toulouse.
A bas l’Etat policier ! Liberté de manifester !
Dans toute la France et à Paris, la Libre Pensée a été présente dans les manifestations pour la défense de la liberté de manifestation et avec les Gilets jaunes.
La Libre Pensée exige l’abrogation de la loi anticasseurs.

Plus


Le pape a dit :


Les crèches catholiques doivent être dans les mairies !
Les complices des crimes de pédophilie doivent rester dans l’Eglise !
Ceux qui voulaient vanter la « grande modernité » et « l’humanisme » du pape François ont dû en rester bouche bée.
Voici ce que rapporte le très catholique journal La Croix dans son édition du 8 avril 2019 « Parmi les groupes que François a rencontrés (à la paroisse San Guilio à Rome) figurait aussi celui qui anime, chaque Noël, la crèche vivante du quartier. L’occasion pour le pape d’évoquer un épisode qui s’est déroulé « en 2017 », a-t-il raconté, « dans un pays européen très très laïque » où « tout symbole religieux est interdit dans les bureaux publics » (...)
La Croix du 19 mars 2019 rapportait aussi cette information : « Le Pape François a refusé la démission du cardinal Philippe Barbarin, invoquant "la présomption d'innocence", a annoncé mardi le prélat français dans un communiqué, en précisant qu'il se mettrait "quelque temps" en retrait de son diocèse de Lyon. " (...)

Plus


Déclaration internationale


Déclaration des associations internationales

Association internationale de la Libre Pensée (AILP) – Alliance Athée internationale (AAI)- Humanists international (IHEU) – Fédération Humaniste Européenne (FHE)

En Iran, le 11 mars 2019

Nasrin Sotoudeh une nouvelle fois condamnée :

38 années de prison !

Avocate âgée de 55 ans, interdite par le pouvoir d’exercer, très engagée dans la défense de la liberté des femmes iraniennes et contre la peine de mort, elle est enfermée depuis juin 2018 à la maison d’arrêt d’Evin, près de Téhéran.

Plus


Manifestations le 13 avril 2019


A Paris et dans tout le pays
Pour la défense de la liberté de manifestation
Pour le retrait de toutes les mesures liberticides
MANIFESTATIONS LE 13 AVRIL 2019
La Fédération nationale de la Libre Pensée est partie prenante de la mobilisation initiée par la Ligue des Droits de l’Homme et soutenu d’un côté par 40 organisations (associations et syndicats) et rejoint de l’autre par le Groupe parlementaire de la France insoumise regroupant une quarantaine d’organisations principalement politiques.(...)

Plus


Tous à Chauny, le 6 avril 2019


Parc Notre-Dame (à côté de la gare)

Pour l'inauguration du Monument en hommage aux 639 Fusillés pour l'exemple!

Durant la Première Guerre mondiale, 639 soldats et officiers furent Fusillés pour l’exemple par décision d’un Etat-major avide du sang des soldats, y compris du sang des Poilus, leurs propres troupes. 2 500 hommes sous l’uniforme furent condamnés à mort et 639 exécutés par des balles françaises.

Depuis, nombreuses furent les voix qui s’élevèrent pour exiger leur réhabilitation : ils n’étaient pas coupables, ils avaient seulement refusé de mourir pour rien dans une guerre qui était une véritable boucherie.

Le 6 avril 2019, à Chauny sur la ligne de front

 
Un monument sera inauguré pour leur rendre hommage

 

 

 

Plus


Nouveaux programmes de Philosophie


Blanquer prépare le retour de Dieu dans l'école de la République

Le ministre de l’Education nationale, Jean-Michel Blanquer, vient d’introduire comme notion dans les prochains programmes de philosophie « L’idée de Dieu ». Les notions du « bonheur » et du « travail » disparaissent. Freud ou Marx disparaîtront comme auteurs référencés. Force est de constater que le ministre cherche à conditionner les futurs bacheliers à un monde où le travail salarié se fera de plus en plus rare pour être remplacé par la recherche d’une divinité. Cette nouvelle notion, dans un contexte où la notion de religion était déjà au programme, n’est pas étrangère à l’architecture de « l’école de la confiance », chère au Ministre de l’Education, où le baccalauréat doit s’adapter aux critères européens en favorisant « l’insertion dans l’emploi ». Remplacer la lutte des classes par « l’Idée de Dieu », c’est annihiler l’école gratuite et laïque de Jules Ferry, « L’instruction religieuse appartient aux familles et à l’église » (lettre aux instituteurs 1883), c’est revenir à l’école du Moyen-Age où les cours sont dispensés par des professeurs de morale, et où « De ta condition sociale tu te satisferas ! ». C’est immanent !

Service national universel, Parcoursup et maintenant Dieu (...)

Plus


Déclaration de la Fédération nationale de la Libre Pensée à l’Observatoire de la Laïcité


Mardi 26 février 2019

Mesdames et messieurs membres de l’observatoire de la Laïcité,

Monsieur le président, monsieur le rapporteur général,

Tout d’abord nous tenons à vous remercier de recevoir La Libre Pensée.

Nous saluons les travaux et les initiatives de l’observatoire de la Laïcité qui permettent de discuter de la Loi de 1905, de la laïcité sans exacerber les passions.

La Loi de 1905 est menacée.

Depuis un an, la situation de la laïcité nous inquiète d’autant plus que les services de la présidence de la République, du ministère de l’intérieur ont clairement annoncé leur volonté de « réformer » la Loi de 1905. Selon les annonces, ce serait jusqu’à un tiers de la Loi qui serait réécrit. Nous avons entendu qu’il s’agissait de la renforcer, de la modifier à la marge. Le principal argument étant de « lutter contre l’islamisme politique » et d’adapter la Loi de Séparation des Eglises et de l’Etat à une situation nouvelle. La Loi de 1905 est de par son intitulé une loi adaptée à la séparation des Eglises, comme institution ayant existée lors de la promulgation de la Loi mais aussi apparaissant sur le territoire de la République lors de l’application de la Loi. Nul ne peut se soustraire à la Loi (...)

Plus


Pour poursuivre le débat sur le communiqué de la Libre Pensée au sujet de la « grève sur le climat ».


Notre communiqué, critiquant vertement l’opération de ce vendredi 15 mars dite « grève pour le climat » a suscité de très nombreuses réactions, ce qui était son but : ouvrir le débat. La Libre Pensée a toujours été favorable à la confrontation des points de vue, même quand cela était difficile.

Beaucoup d’entre vous ont poussé un « ouf » de soulagement face au déferlement en cours où l’on voit toute la classe politique largement discréditée, encourager la jeunesse à faire grève, jeunesse qui, il y a trois mois, était matraquée et gazée sur ordre de l’Etat, quand il s’agissait de demander l’abandon de la réforme du bac et de Parcoursup.

D’autres nous ont indiqué que la jeunesse qui manifestait était à dissocier des politiciens du Vieux monde. D’autres nous ont clairement exprimé leur hostilité à ce qu’un débat sur le climat puisse avoir lieu, étant donné que ces questions-là étaient tranchées et qu’il n’y avait pas à y revenir. (...)

Plus


A-t-on encore le droit de se réunir en France pour discuter de ce que l'on veut ?


Lettre ouverte de la Fédération départementale des sociétés de Libre Pensée de l’Ain à Monsieur le Préfet de l’Ain pour qu’il diligente une enquête sur les graves événements qui se sont produits le 8 mars 2019 à Châtillon-sur-Chalaronne

Monsieur le  Préfet de l’Ain,

Nous nous adressons à vous pour vous demander expressément de diligenter une enquête sur les graves événements qui se sont produits le 8 mars 2019 à Châtillon-sur-Chalaronne qui ont conduit les responsables de notre association à annuler la conférence que nous avions prévue de tenir le 8 mars 2019 à l’occasion de la Journée internationale des femmes. Vous trouverez ci-dessous le déroulé des faits établi par Mme Desboeuf, Secrétaire du groupe Calandras de la Libre Pensée de Châtillon-sur-Chalaronne et le conférencier M. Raphaël Lebrujah (...)

Plus


La grande messe pour le climat et l'invention du délit de blasphème scientifique


En quelques années, la jeunesse de notre pays a connu la destruction physique de pans entiers de l'Humanité : l'Afghanistan, l'Irak, la Lybie, la Syrie... Sous nos yeux, le peuple palestinien est parqué dans des prisons à ciel ouvert, et le Yémen connait un déluge de bombes, made in France, et 80 enfants meurent chaque jour de faim...

L'armement actuel des puissances militaires est en capacité de raser toutes les grandes villes du monde, et pourrait provoquer des pandémies. Quand ce n’est pas sur le terrain militaire, c’est l’économie qui prend le relais. Après la crise de 2008, tous les experts se demandent quand les prochaines bulles vont éclater, menaçant toute l'économie mondiale.

Ce tableau rapide, connu et non-discutable, puisque factuel, est sous nos yeux. Or, depuis des mois, s'accélère une campagne d'une ampleur inédite : médias, gouvernement, responsables politiques de tous bords l'affirment : le monde est menacé par... le climat ! Les termes de « fin du monde » sont systématiquement accolés aux termes de « climat », « réchauffement climatique » ou, plus prudemment : « changement climatique ».

Plus