Fédération nationale de la libre pensée

<< <  Page  37 sur 37

120 Rassemblements et initiatives 2014 pour la réhabilitation collective des Fusillés pour l’exemple


FNLP : La fédération nationale de la Libre Pensée organise à Soissons un colloque, le samedi 13 décembre de 14h à 18h, et le dimanche 14 décembre de 9 h à 12 h, dans la salle du MAIL, sur le thème :

« Les généraux fusilleurs de la Grande Guerre Des soldats français tombés sous les balles françaises ».

Plus


Les COMUE (Communautés d’Universités et d’Établissements) : une arme contre la laïcité de l’enseignement supérieur.


Halte à l’intégration de l’enseignement catholique et privé dans l’Université.

 

Depuis la création, par la Loi du n°2013-660 du 22 juillet 2013 (loi Fioraso), des Communautés d’Universités et d’Établissements (COMUE), les universités sont engagées dans une course folle aux regroupements, qui génère une forte concurrence, contraire à la notion même de service public.

La création de ces communautés d’universités et d’établissements, qui sont les prolongements des Pôles de Recherche et d’Enseignement Supérieur (PRES) mis en place en 2006 par le gouvernement Villepin, répond à l’objectif politique de passer de 74 à 25 universités. Ces regroupements obligatoires vont régionaliser l’enseignement supérieur en créant de nouveaux établissements gigantesques soumis à une instance unique, le Conseil Académique, dirigé par un président tout puissant.

Plus


Non à l’intégration des facultés catholiques et des établissements privés dans les COMUE (Communautés d’Universités et d’Établissements)


Depuis la création, par la Loi du n°2013-660 du 22 juillet 2013 (loi Fioraso), des Communautés d’Universités et d’Établissements (COMUE), les universités sont engagées dans une course folle aux regroupements, qui génère une forte concurrence, contraire à la notion même de service public.

La création de ces Communautés d’universités et d’établissements, qui sont les prolongements des Pôles de Recherche et d’Enseignement Supérieur (PRES) mis en place en 2006 par le gouvernement Villepin, répond à l’objectif politique de passer de 74 à 25 universités. Ces regroupements obligatoires vont régionaliser l’Enseignement supérieur en créant de nouveaux établissements gigantesques soumis à une instance unique, le Conseil Académique, dirigé par un Président tout puissant.

Plus


LA LIBRE PENSEE INFORME Fusillés pour l’exemple de 1914 - 1918 : Kader Arif, l’homme des fausses promesses


 

Fédération de la Libre Pensée de la Somme

231, rue Lemerchier 80000 AMIENS
lpsomme@yahoo.fr
Tél : 06 10 58 58 99

La Libre Pensée de la Somme vient d’apprendre qu’un représentant du Secrétariat d’état aux Anciens combattants et à la mémoire de monsieur Kader Arif, inaugurera, le 11 octobre prochain à Beuvraignes (80700)., la stèle du soldat CHAPELANT, Fusillé pour l’exemple lors de la Première Guerre mondiale, il y a exactement 100 ans.

Plus


SAMEDI 18 OCTOBRE COLLOQUE A AMIENS


Doit-on assigner des limites à la recherche scientifique et technologique ?

 

Plus


Maudite soit la guerre 6ème Colloque de la Libre Pensée de l’Oise à l’Hôtel de ville de Clermont,


Rue de la République, salles Fernel et Cassini les vendredi 10 et samedi 11 octobre 2014 - programme prévisionnel [1]

Maudite soit la guerre
6ème Colloque de la Libre Pensée
de l’Oise à l’Hôtel de ville de Clermont,

 

Plus


le droit à être effacé des registres de baptême


« La Fédération nationale de la Libre Pensée informe que le pourvoi en cassation de René Lebouvier sera examiné le 2 septembre 2014 par la Cour de cassation. Celle-ci devrait rendre public son arrêt quelques semaines plus tard.

 

Plus


Le Droit canon est-il supérieur au Code Civil ?


Quelle mouche cléricale a donc piqué le Procureur de la Cour d’Appel de Caen ? Un libre penseur de Coutances dans la Manche avait demandé que son nom soit rayé des registres de baptême de l’Église catholique, car c’était une atteinte à sa vie privée, les registres étant accessibles au public. L’Evêché avait refusé en prétextant du caractère irréversible du sacrement chrétien.

Plus


se faire débaptiser


La question de la radiation du registre des baptêmes a pris une nouvelle forme

 

Les questions de radiations des registres des baptêmes ont retrouvé ces dernières années une nouvelle actualité.

Les citoyennes et les citoyens, hier croyants, indifférents, agnostiques ou athées, qui ne se préoccupaient guère de la question de leurs données personnelles en la matière ont été rattrapés par l’actualité .

Des faits concrets ont montré :

- que l’Église catholique romaine se souciait comme d’une guigne de la confidentialité et n’hésitait pas à transmettre vos informations personnelles à ses structures à l’étranger, mettant ainsi en jeu votre statut juridique et fiscal et, potentiellement, votre sécurité.

- que les Églises tentent de s’appuyer sur les concordats ou la complicité des États pour imposer leur propre droit, alors que de nombreux citoyens, dégoûtés par les crimes sexuels commis par les ministres du culte, cherchent à recouvrer des données personnelles intactes de tout contact avec les criminels et leurs complices.

Plus


Manche :l’Évêque catholique condamné par le TGI de Coutances.


Le Tribunal de Grande Instance de Coutances (Manche), vient, par jugement daté du 6 octobre 2011, de trancher une affaire d’importance et qui aura des répercussions bien au-delà de la Normandie.

Un citoyen avait, comme des millions de nos concitoyens, été baptisé à l’initiative de ses parents durant sa petite enfance. Arrivé à l’âge adulte, il avait souhaité ne plus figurer dans les fichiers de l’Église catholique (en l’occurrence dans celui que cette dernière appelle « registre des baptêmes »). De mauvaise grâce, celle-ci consentit, en apposant face à son nom une mention de ce que le droit canonique considère comme un reniement.

Plus