Fédération nationale de la libre pensée

13 septembre 2015

Publications

Pour la laïcité en Europe

Ce livre est une étude de près de cinquante pays européens : séparation, concordat, financement des Eglises, scandales provoqués par les religieux, résistance et bataille pour la séparation dans ces pays.
Nous vous livrons un extrait de l'introduction de Jean-Sébastien PIERRE, président de la Fédération Nationale de la Libre Pensée :

 

"La Séparation des Eglises et de l'Etat est un principe universel, dont la forme est toujours nationale, mains internationale dans son contenu. Elle est l'aboutissement naturel de la démocratie, du droit des peuples à décider de leur avenir et du combat pour la pleine émancipation humaine. Son avènement viendra partout en temps voulu par la la volonté conjointe des peuples et des organisations laïques qui oeuvrent à ce but libérateur."

 

Préface à deux mains  : Pour la laïcité en Europe

Par Pierre Galand et Christian Eyschen

 

Ce livre a un objet, il a aussi une envie. Tout d’abord, il procède d’une volonté de recension des différentes situations qui existent dans les différents pays en Europe, sans se limiter aux pays membres d’institutions comme l’Union européenne. C’est de continent que nous voulons traiter.

 

Dans les différents pays examinés, il y a beaucoup de différences visibles, mais aussi beaucoup de ressemblances. Si dans de très, de trop nombreux pays, il y a des concordats catholiques (un concordat est toujours un accord diplomatique signé entre un État et le Vatican pour donner une situation privilégiée au culte catholique), des religions d’État ou des religions officielles ; il n’empêche que le désir des peuples d’accroître leurs libertés, et donc en premier lieu la liberté de conscience, est une donnée universelle.
Il y a même une contradiction visible, c’est la différence entre le développement du « sécularisme » et le poids politique des religions. Plus les peuples, les États et les Nations se libèrent du joug religieux, plus la bride politique des religions se fait lourde. En quelque sorte, moins les gens croient et plus l’État les contraint de financer les religions. (...)

 

Ce livre a donc cette envie : établir les choses pour favoriser des analyses et des possibilités d’action commune La lutte pour la défense de la laïcité et l‘affirmation de son existence sur tout le continent européen et dans chaque pays, est un combat indispensable à mener. Il y a près de deux mille ans, Marc Aurèle disait : « Si on ne peut agir ensemble, au moins, poussons ensemble »

C’est le minimum que nous devons faire.

Pierre Galand,

Président de la Fédération Humaniste Européenne

Christian Eyschen,

Porte-parole de l’Association Internationale de la Libre Pensée

 

 

postface

 Alain de Keghel

Nous avons coutume d’affirmer, non sans quelques bonnes raisons, qu’en France la Franc-maçonnerie fut le laboratoire pédagogique des valeurs républicaines. Et nous en tirons aussi une certaine fierté en observant comment cette tradition a irradié par delà nos frontières en promouvant la laïcité et la liberté absolue de conscience. Un peu oublieux de certaines réalités, nous avons aussi souvent tendance à nous approprier ce que nous considérons volontiers comme une sorte d’exclusivité. Certains n’hésitent même pas à affirmer que la spécificité de la «laïcité à la française» en ferait un terme intraduisible dans d’autres langues. Une façon comme une autre d’adopter une posture « sure et dominatrice », dont même nos amis les plus porches nous débitent parfois. Ce recueil consacré à la question de la laïcité en Europe est là pour nous inviter à un peu plus de réalisme et d’humilité, même s’il demeure incontestable que nous pouvons, à bon droit, revendiquer notre part essentielle à des luttes qui ont permis de conquérir de nouveaux espaces de liberté individuelle et collective, les défis posés en ce domaine comme dans d’autres évoluant d’ailleurs au fil du temps. Mais il est indéniable que depuis Condorcet après Montaigne, nous cultivons en France des questionnements qui ont fortement contribué à façonner notre société et notre vivre-ensemble. Car, dépassant la théorisation, nous avons connu des périodes répétées de notre histoire qui nous ont confrontés à la nécessité de traduire les principes pour les mettre en application. Notre période actuelle n’échappe pas non plus à cette nécessité comme l’attestent les vingt-cinq propositions formulées par le Grand Orient de France le 9 décembre 2014 à l’occasion de la journée de la laïcité.

Alain de KEGHEL

Passé Grand Commandeur

(Suprême Conseil, Grand Collège du REAA-GODF)

Secrétaire Général du Conseil Européen des Grands Commandeurs

 

 

Bon de commande spécial

 

Votre commande est à faire et à renvoyer à  Fédération Nationale de la Libre Pensée

10/12 rue des Fossés-St-Jacques 75005 Paris

En indiquant vos Nom, Prénom et adresse d'envoi

 

PRIX DE VENTE PUBLIC 12 euros (frais de port compris)

Chèque à l'ordre de "Libre Pensée"

Retour