Fédération nationale de la libre pensée

16 novembre 2015

Communiqués

Colloque de St Nazaire 28 et 29 novembre

Noa,  pacifiste israélienne,sera présente et interviendra au Colloque 1914- 1918 de la Libre Pensée

 

Mutins, déserteurs, pacifistes, antimilitaristes de tous les pays et de toutes les guerres Unissez-vous !

 

Samedi 28 novembre 2015 de 14H à 18h
Dimanche 29 novembre 2015 de 9H à 13H
 
Agora 1901 – Maison des Associations
2 bis rue Albert de Mun
44600  Saint-Nazaire

 

Son interview, réalisée par David Gozlan, Secrétaire général de la Libre Pensée :

 

Libre Pensée : Pouvez-vous vous présenter ?

Noa : Je m’appelle Noa. Je suis née à Tel-Aviv et je vis actuellement à Jaffa. Je suis juriste (avocate) et travaille pour une organisation des Droits de l’Homme qui s’occupe des violences policières. Il y a 12 ans, j’ai refusé de servir dans l’armée israélienne pour des raisons idéologiques, et actuellement, je suis au Centre pour les objecteurs de conscience israéliens.

En 2014, je traitais les lettres des objecteurs (les objecteurs sont des adolescents), je les conseillais et  j’ai été impliquée dans le procès de trois auteurs de lettres d’objecteurs durant les 18 derniers mois. Je suis actuellement partie prenante de la constitution d’un nouveau réseau politique d’objecteurs qui fait le lien entre les différents groupes d’objecteurs (qui sont en général de petits groupes et qui agissent sur du court terme).

Je suis également membre du Parti communiste israélien et du Front démocratique pour la paix et la démocratie (Hadash), et durant les 2 dernières années, j’étais  vice-présidente  du syndicat des jeunes enseignants à l’université, une organisation de 4 500 travailleurs.

Libre Pensée : Pourquoi avez-vous cette approche politique ?

 

Noa : Je crois qu’en Israël les gens doivent se lever et refuser de servir le régime actuel d’occupation, d’oppression et de guerre. L’Etat d’Israël utilise le pouvoir militaire pour contrôler les palestiniens et agir contre les pays voisins, d’une manière qui entretient leur souffrance mais aussi la nôtre. Nous vivons dans un état perpétuel de guerre et de terreur et je crois que l’on ne peut pas arrêter le feu avec plus de feu.

Libre Pensée : Y a-t-il beaucoup de jeunes gens sensibles à vos arguments ? Comment réagissent-ils généralement ?

Noa : La plupart de la population israélienne soutient l’IDF (Armée de défense israélienne) et ses actions et notre Premier ministre a dit récemment que « nous vivrons toujours avec nos épées », signifiant ainsi qu’il n’y a pas de possibilité de sortir de ce cercle de violence et que la seule chose qui nous tient en vie c’est encore plus de pouvoir.

Le mouvement d’objection est petit mais a un bon impact sur de nombreux jeunes israéliens qui ne sont pas prêts à affirmer leur objection publiquement, mais qui évitent le service militaire par d’autres moyens. En Israël, la stigmatisation des personnes qui ne servent pas dans l’armée est très dure : entre « mishtamet » (quelqu’un qui se soustrait à ses devoirs, un profiteur) et un traitre.

 

 

Appel à souscription :

 

Pour permettre à Noa, pacifiste israélienne en lutte contre la militarisation de la société et la guerre contre le peuple palestinien, de participer à ce colloque en France et d’y faire une importante communication, il nous faut collecter les fonds indispensables. Sa participation est conditionnée par la prise en charge de son voyage et de son hébergement.

Cela sera un élément historique de renouer avec toutes les insoumissions,  révoltes, fraternisations à travers les pays et les époques.

Il convient aussi de prendre en charge les voyages et les hébergements des autres  intervenants.

Nous en appelons à votre solidarité financière pour assurer le succès de ce colloque inédit et pour la venue de Noa, pacifiste israélienne.

 


*  *  *

 

Je, soutiens financièrement le colloque des 28 et 29 novembre 2015, pour la venue de Noa, pacifiste israélien :

 

Nom : ……………………………………………….. Prénom : ……………………………………………..

 

Adresse : ……………………………………………………………………………………………………….

 

Association : …………………………………………………………………………………………………..

 

Je verse : ……………………………………………….€         Chèque à l’Ordre de la Libre Pensée

 

 

A retourner à : Libre Pensée – Colloque de Saint-Nazaire – 10/12 rue des Fossés-saint-Jacques  75005 Paris

 

on peut également soutenir par un don en ligne

(indiquer : colloque de St-Nazaire)

Retour