Fédération nationale de la libre pensée

30 avril 2016

Publications

La Sainte-Alliance des clergés contre la laïcité en Europe

La Libre Pensée française a édité un ouvrage qui fait le tour de tous les pays du continent européen sur la question de la laïcité et de la Séparation des Eglises et de l’Etat.  Cet ouvrage est incontournable. Il analyse la situation de chaque pays dans tous les pays du continent européen, et pas seulement des pays adhérant à l’Union européenne. Est ainsi passé au crible les 40 pays qui constituent le continent européen.

C’est ainsi que l’on voit qu’il y autant de monarchies que de républiques, que la plupart des pays donnent une place institutionnelle aux religions, soit sous la forme d’une religion officielle, ou d’Etat ou concordataire. La plupart des pays, tant dans l’Union européenne que dans le Conseil de l’Europe, appliquent la législation du délit de blasphème où les tribunaux répriment la critique des religions.

Près d’un pays sur deux connaît l’existence d’un concordat qui est un accord diplomatique d’un Etat avec le Vatican et qui confère des privilèges exorbitants à la religion catholique. La France connaît la survivance d’un concordat en Alsace-Moselle et 6 autres formes « concordataires » et cléricales dans les TOM.

Les 40 pays financent les écoles religieuses et les Eglises. Des centaines de milliards d’euros de fonds publics sont ainsi versés chaque année pour financer les écoles du dogme, de la superstition et de la soumission. Les religions ont rang de service public dans la quasi-totalité des pays.

Dans ces conditions, nous faire croire (car cela ne peut être qu’une croyance) que l’Union européenne pourrait être « laïque » ne relève-t-elle pas  d’une œuvre de mystification complète ? D’autant que le principe de fonctionnement de l’UE (la fameuse subsidiarité) est directement inspiré du droit canon catholique. Il est un mode d’organisation médiéval et d’Ancien-Régime.   Il est directement contradictoire dans son essence à la démocratie et à l’existence de véritables services publics.

Ce livre ouvre ce débat qui est indispensable. Des points de vue différents, pas forcément contradictoires sur le fond, y sont exposés afin d’éclairer utilement le lecteur. C’est ainsi que cet ouvrage  contient une préface à deux mains de Pierre Galand, Président de la Fédération Humaniste européenne (et ancien Président du CAL de Bruxelles) et de Christian Eyschen, porte-parole de l’Association internationale de la Libre Pensée. Il y  aussi une postface de Alain de Khegel, ancien Très Puissant Souverain Grand Commandeur du Rite Ecossais Ancien et Accepté (Suprême Conseil du Grand Orient de France).

C’est dire si cet ouvrage se veut être le centre de l’union pour l’avènement de la laïcité en Europe.

Informations , analyses, prospectives, débats : il y en a pour tous les goûts.

Nous vous livrons un extrait de l’introduction de Jean-Sébastien Pierre, Président de la Fédération nationale de la Libre Pensée : « La Séparation des Églises et de l’État est un principe universel, dont la forme est toujours nationale, mais internationale dans son contenu. Elle est l’aboutissement naturel de la démocratie, du droit des peuples à décider de leur avenir et du combat pour la pleine émancipation humaine. Son avènement viendra partout en temps voulu par la volonté conjointe des peuples et des organisations laïques qui œuvrent à ce but libérateur. »
 

 

VOUS POUVEZ EGALEMENT L'ACHETER EN LIGNE (paiement par CR sécurisé)

Retour