Fédération nationale de la libre pensée

10 janvier 2015

Communiqués

La Libre Pensée crée son prix Clericalis pour « honorer » tous ceux qui ont bafoué la laïcité

La Fédération nationale de la Libre Pensée a décidé de céder, pour une fois, à une mode : celle de la délivrance d’un prix.

En janvier de chaque année, la Commission Administrative Nationale de la Libre Pensée, sur proposition notamment de ses Fédérations Départementales et aussi de ses membres, arrête-les nominés. Et lors de sa réunion de printemps, elle élit le lauréat.

La Libre Pensée délivrera un diplôme qui sera envoyé aux lauréats. Il pourrait y avoir deux heureux Elus en cas de non-partage.

Ont été nominés pour l’année 2014 :

JPEG - 11.2 ko
Manuel Valls

Manuels Valls pour sa participation (alors que cela n’était même pas demandée par le Vatican) à la cérémonie religieuse de canonisation de Jean-Paul II et de Jean XXIII, car cela constitue une violation de la loi de 1905.

JPEG - 14.4 ko
Philippe de Villiers

Philippe de Villiers pour son intervention sur la décision du Tribunal de Nantes pour interdire la crèche chrétienne dans le Conseil général de Vendée.

Robert Menard
JPEG - 20.3 ko

Robert Ménard, maire de Béziers pour l’appel à la messe de la Féria du 13 août 2014, pour la crèche chrétienne dans les locaux de la mairie de Béziers et pour le chandelier pour la Hanouccha

 

 

JPEG - 5.4 ko

Alain Escada, Président de Civitas pour son homélie contre la Libre Pensée lors de l’installation d’une crèche chrétienne près des locaux de la Libre Pensée.

 

 

 

 

 

 

Le lauréat sera élu par la Fédération nationale de la Libre Pensée de début avril. La compétition risque d’être rude.

Paris, le 10 janvier 2015
 

Retour