Fédération nationale de la libre pensée

2 septembre 2018

Communiqués

En direct avec Muriel Ressiguier

Député de la France Insoumise de l’Hérault

Libre Pensée de l’Hérault : Tu es députée de l’Hérault, militante de France Insoumise, et tu as été amenée à prendre des positions en défense de la loi de 1905 sur Montpellier. Elles ont été très proches de celles de la Libre Pensée. Peux-tu nous expliquer ce qu’il s’est passé ?

Muriel Ressiguier : Depuis quelques temps, je constate que la Laïcité est souvent mal comprise ou même instrumentalisée à des fins politiques (comme par exemple par le Rassemblement National ou la Manif pour tous). La Libre Pensée défend tout comme moi le principe de Laïcité qui maintient les diverses religions dans la sphère privée de chaque individu depuis la loi de Séparation des Eglises et de l’Etat : « la République ne reconnaît, ne salarie, ni ne subventionne aucun culte ». C’est un principe fondamental de la République, à valeur constitutionnelle : « La France est une République indivisible, laïque, démocratique et sociale. Elle assure l'égalité devant la loi de tous les citoyens sans distinction d'origine, de race ou de religion ».

Or, à Montpellier, le maire a subventionné en 2017 une association qui organise la promotion du culte de « Saint Roch ». Elle est accompagnée dans son œuvre par la ville de Montpellier à travers notamment d’une délégation du Conseil municipal, une subvention à hauteur 15 000 euros (en 2017) pour l’association organisatrice des messes et processions ou l’émission de publicités communes de la messe et des processions (site, programme commun…). J’étais intervenue en adressant une question écrite au gouvernement le 17 novembre 2017. A ce jour, ma question est restée sans réponse… La Libre Pensée est également intervenue et a interpellé le maire, sans résultat… Cette année, Alban Desoutter, libre penseur, m’a avertie qu’ils allaient demander à être reçus par le maire pour évoquer ces questions. Ils n’ont reçu aucune réponse, ce qui en soit est une manière de répondre…

J’ai fait un premier communiqué de presse pour appeler le maire à ne pas se rendre ceint de son écharpe tricolore à la messe organisée pour la fête de Saint-Roch. Je lui ai rappelé les principes de la Laïcité, qui permettent à chacun, croyant ou non, de vivre ensemble en République. Je lui ai également demandé de ne plus subventionner ce type d’association cultuelle. Nous avons par la suite appris qu’il n’y avait pas eu de subvention cette année, mais nous n’avons pas l’assurance qu’il en sera de même en 2019. En somme, la Libre Pensée et moi lui avons demandé de se conformer à la loi, simplement.

Mais le maire de Montpellier a choisi la provocation et, s’il a assisté à la messe sans son écharpe tricolore, il s’est rendu à la procession de rue avec son écharpe tricolore ainsi que plusieurs élus de sa majorité. Il a tenu devant l’Eglise les propos suivants : « A chaque fois que quelqu’un voudra toucher à ces traditions, il faudra qu’il me passe sur le corps. ». Cette arrogance nous rappelle le : « qu’ils viennent me chercher » d’Emmanuel Macron, dont il partage aussi la ligne politique… Nous sommes donc clairement face à un maire qui bafoue sciemment la laïcité et drague l’électorat de la manif pour tous.

LP 34 : N’est-il pas surprenant que cette action soit faite par un homme politique se réclamant de la «gauche»,  du socialisme ?

MR : C’est assez drôle qu’il se réclame de la « gauche », du socialisme ! Il s’est présenté sous l’étiquette « divers gauche » aux municipales en 2014. Il a été exclu du PS, car il n’a pas reconnu au candidat désigné par le PS (Jean-Pierre Moure) la légitimité de se présenter. Il a soutenu longtemps la ligne de Manuel Valls, puis s’est engagé publiquement en faveur d’Emmanuel Macron. Si c’est cela la « gauche du socialisme » pour lui, c’est que nous ne mettons pas le même sens sur les mots « gauche » et « socialisme »

LP 34 : Les proches de la Mairie ont rétorqué que cela se faisait au nom des traditions. Qu’as-tu répondu ?

MR : J’ai répondu que l’association en question annonçait clairement dans son programme une messe et une procession religieuse, nous sommes donc bien dans le domaine du cultuel et non de la tradition. Le maire parle de tradition, alors que les montpelliérains sont très peu nombreux à participer à ces cérémonies. J’ai rappelé aussi que Montpellier, comme la France, c’est la diversité, la tolérance et une longue tradition d’accueil : tout ce que précisément garantit la laïcité.

LP 34 : Philippe Saurel a-t-il eu des soutiens, et quelle ont été les réactions des forces politiques en présence ?

MR : Curieusement, seuls la Libre Pensée et moi, nous sommes publiquement exprimés pour défendre la laïcité et rappeler au maire la loi qu’il est, comme tout un chacun, tenu de respecter. Il a été défendu avec force et même avec hargne par sa majorité et soutenu aussi par des groupes identitaires. Le reste de l’échiquier politique est resté silencieux. Il est vrai que c’était pendant la période estivale, mais quand même, cela interroge.

LP 34 : Comment comprendre ce retour du discours sur « les racines chrétiennes de la France » ? Emmanuel Macron a déclaré aux Bernardins que « ce qui compte, c’est la sève ». Racines, sève. Cela ne rappelle-t-il pas : « La terre, elle ne ment pas »

MR : Je pense qu’Emmanuel Macron envoie des signaux à l’électorat de la Manif pour tous. Il est vrai que ses propos nous renvoient à ceux attribués au Maréchal Pétain : « La terre, elle ne ment pas ».  La France est multiple et ses racines sont diverses, elle ne se résume pas à l’influence culturelle de la chrétienté. Philippe Saurel semble être lui aussi dans cette ligne, comme en témoigne son tweet sidérant du 12 août : « La France insoumise rêve de déchristianiser notre passé, nos traditions, notre langue… ». Ces propos pourraient être ceux de quelqu’un qui appartient à un mouvement de l’extrême-droite. Dans les périodes où la misère et l’austérité frappent les peuples au quotidien, la tentation du recours à l’ordre et à la religion est fréquente. Emmanuel Macron emploie beaucoup ces derniers mois le champ lexical de l’ordre et du spirituel. C’est un jeu dangereux, qui nous ramène à des heures sombres de notre Histoire.

LP 34 : La Libre Pensée estime que des menaces planent sur la loi de 1905, après le discours d’Emmanuel Macron, ne peut-on pas craindre pour la laïcité selon toi.

MR : Oui, effectivement, on peut craindre que la laïcité, soit mise à mal et attaquée par Emmanuel Macron et son gouvernement. Dans les temps politiques troubles que nous vivons, où les gens sont perdus et ne voient pas d’issue, à force qu’on leur répète qu’il n’y a pas d’alternative, il est nécessaire de veiller aux respects de nos valeurs républicaines. Nous devons également proposer un projet politique qui offre une alternative au capitalisme débridé qui met les gens à genoux et saccage la planète.

LP 34 : La Libre Pensée vient d’adopter un Manifeste en défense de la loi de 1905 à son congrès national. Elle propose à toutes les forces laïques de se rassembler le 9 décembre devant les préfectures pour dire « Ne touchez pas à la loi de 1905 ! ». Qu’en penses-tu ?

MR : Je pense que c’est une bonne initiative. Cette journée sera l’occasion d’aller à la rencontre des gens, d’expliquer, de débattre, de rappeler le sens de la loi de Séparation des Eglises et de l’Etat.

Pour prendre connaissance du Manifeste de la Libre Pensée :

https://www.fnlp.fr/news/566/23/Manifeste-de-la-Libre-Pensee/d,lp_detail.html

 

Signez l’Appel pour le respect de la laïcité à Montpellier :

Montpellier, c’est notre ville aussi, et elle est laïque !

« Citoyens de Montpellier ou la côtoyant, installés de longue date ou plus récemment, Elus, militants, citoyens, nous sommes choqués de la tournure que prennent chaque année un peu plus les dites « fêtes de la saint Roch ». Dans notre République, chacun est libre d’avoir une religion, ou de ne pas en avoir, et éventuellement d’exercer le culte qu’il souhaite, sans que les collectivités incitent ou invitent à participer à tel ou tel rassemblement religieux.

La laïcité fait partie des piliers de la République, de ses traditions démocratiques, et Montpellier appartient à la République.

Nous estimons donc que la promotion par la Mairie des fêtes de la "Saint Roch » (comprenant plusieurs messes et plusieurs processions organisés par le Diocèse de Montpellier et l’association valorisant le culte de Saint Roch) doit s’arrêter. Ce qui signifie que le logo n’apparaisse plus sur les programmes, et que les deniers publics ne contribuent pas à sa promotion et que les Elus de la République n'y participent qu'à titre privé, sans leur écharpe d'élus de la République.

La loi de 1905 et les traditions laïques permettent tout à fait à chacun d’y participer, sans que la Mairie n’ait à s’en occuper.

Nous réaffirmons notre volonté que les questions religieuses ne viennent pas s’immiscer dans la sphère publique, et restent du domaine des libres choix de chacun.»

Signataires :

Karim ABED  (citoyen de Montpellier) - Guy AJAS (retraite CGT ex IBM) - Janine ALATUR (militante CGT) - Paul ALLIÈS  (Président de la Convention pour la 6º République ) - Martine APPRIOU (membre du Grand Orient de France) - Jean-Pierre ARANEGA (Grande loge mixte de France, à titre personnel) - Imad ATTAMIMI  (syndicaliste) - Jacquie BAILLON (retraitée de l'Education Nationale) - Stéphane BARTHÈS (Secrétaire académique de la CGT Enseignement Privé Montpellier) - Alain BEAUD (Secrétaire adjoint de la Fédération Française des Maisons Universelles de la Laïcité) - Famille BERNADAS (Ligue des Droits de l'Homme)
Pierre BISMUTH (citoyen de Montpellier) - Isabelle BLANCHEMAIN (habitante de Jacou) - Hervé BOKOBZA (docteur en psychiatrie) - Christian BOUQUET (citoyen de Montpellier) - François BOYER (Ligue des Droits de l'Homme) - Mathieu BRABANT (secrétaire académique de la CGT Educ'action Montpellier) - Karen BROKKE (Étudiante, citoyenne de Montpellier) - Denis BROUILLET (Professeur des Universités) - Sylvie BRUNOL (citoyenne de Montpellier et syndicaliste) - Alain BUISSIÈRE (Clapiers) - Michel CALVO (président de la ligue des Droits de l'Homme Montpellier) - Pascal CASTAING (citoyen de Montpellier) - Francis CAUVY (citoyen de Montpellier) - Charles CLÉORON (syndicaliste), - Julien COLET (citoyen montpelliérain) - Renaud CONTIER (militant CGT, libre penseur) - Veronique CONTIER - Pierre COUTTENIER (Militant Parti de Gauche et France Insoumise) - Jacqueline CROS (Syndicaliste, Libre Pensée Hérault) - Jean-Paul CROS (Président de la Libre Pensée de l’Hérault) - Pierre-Yves DACHEUX (Ligue des Droits de l'Homme) - Edwin DALINO (Doctorant) - Philippe De MENTEN -Dominique DESMORAT - Alban DESOUTTER - Alain DOUDIES (Ligue des Droits de l'Homme) - Philippe DOUGUET (militant écologiste à Montpellier) - Andrew DUNCAN-JONES (Ligue des Droits de l'Homme) - Jacotte DUPRÉ (Ligue des Droits de l'Homme) - Jacqueline DUQUIN (professeur retraitée , syndicaliste) - Frédéric FABRE (délégué syndical central Cgt des laboratoires Pierre Fabre)
Sandra FANCELLO (directrice de recherche au CNRS) - Romain FERRERES (docteur sans emploi) - Sylvie FERRIÉ (enseignante) - Nadine FERRIERE (Militante CGT, administratrice CGT URSSAF, Conseillère salarié CGT, Militante France Insoumise) - Henri FIORI (Citoyen de Montpellier) - Jean-Michel FRÉGUIN (Union des Familles Laïques de Montpellier) - Maxence GALASSO (Professeur des écoles, Militant SNUipp et FI)
Emmanuel Gallice (simple citoyen montpelliérain) - Charlotte GEHIN (ancienne membre du conseil national du PS) - Dominique GERIN (Libre Pensée - groupe Jean-Paul Tourret) - Yvette GILABERT (retraitée)
Herve GRAULIERES (syndicaliste retraité) - Pierre HARDY (Groupe local EELV Thau-Gardiole) - Jean-Louis HARTENBERGER (citoyen de Montpellier) - Jean Jacques GANDINI (Ligue des Droits de l'Homme)
Clément JAMARD (Enseignant) - Martine JEAN (Retraitée) - David JOVIADO (artiste, militant syndicaliste) - Robert KISSOUS (Ligue des Droits de l'Homme) - Arnaud KOHPCKE (Montpellier, militante France Insoumise) - Pascal LACINCE (Professeur Agrégé honoraire) -Nelly LACINCE (citoyenne Montpellier) - Alain LACOMBE (citoyen du monde) - Julie LAFONT (Doctorante) - Julien LANDAIS (enseignant)
Anne-Rose LE VAN (France insoumise et Ensemble !, Ancienne conseillère municipale de Montpellier) - Héloïse LEMOINE (Parent déléguée des écoles Condorcet et Pauline Kergomard)
Philippe LENOIR (conseiller municipal de Lavérune) - Corentin LEURENT (citoyen de Montpellier) - Thierry LONCLE (citoyen de Montpellier) - Gérard LORIGNY (syndicaliste) - Emmanuel MARIANI (militant CGT)
Laurent MARTIN (militant CGT) - André MARY (Directeur de recherche émérite CNRS) - Henri MEYNADIER (citoyen de Montpellier) - Dominique MINANA (syndicaliste, Libre penseuse et Présidente associative)
Marie MONCADA (candidate suppléante sur la 3e circonscription de l'Hérault aux Législatives de 2017 pour la France insoumise) - Elizabeth MONDAMERT (Ligue des Droits de l'Homme) - Martine NICOULEAU (Libre Pensée) - Gilles NIEL (militant CGT) -Viviane PALUMBO (retraitée de l éducation nationale maître de conférence en philosophie) - Artee PANRAY (Conseil Fédéral Europe Ecologie-Les Verts)
Bruno PATERNOT (co-secrétaire EELV Montpellier)- Christine PUJOL (militante d'Ensemble! Saint Gely du Fesc) -Christine RADAIS (musicienne et France Insoumise) - Kira RENAUD (Formatrice)
Serge RESSIGUIER (citoyen habitant Montpellier, membre de l'exécutif départemental du PCF 34) -Muriel RESSIGUIER (Députée de l’Hérault) - René REVOL (maire de Grabels, conseiller de Montpellier Métropole)
Patrice RIGAUT (Ligue des Droits de l'Homme) - René et Marie-Claude RIPERT (soignants retraités, syndicalistes, et Insoumis) - Gérard ROIZÈS (citoyen de Montpellier) -Viviane ROUGÉ [citoyenne de Montpellier)
Alain ROUSSET (retraité professeur Université) - Samuel SAHY-DYLAS (citoyen de Montpellier) - Josette SAINTE-MARIE (Ligue des Droits de l'Homme) - Annie SALSÉ (syndicaliste retraitée) - Rémi SCHNEIDER (citoyen de Montpellier) - Yves SOURP (Castelnau le lez) - Simon THUAULT  (Docteur en égyptologie) - Emmanuel TORRES (retraitée EN, Saint Genies des Mourgues) - Christophe TURSAN (syndicaliste)
Joel VEZINHET (instituteur syndicaliste retraité) - Guy VIALA (militant syndical et mutualiste, libre penseur) - Stéphane VIDAL (conseiller municipal de Baillargues, candidat LFI législatives 2017)
Francis VIGUIER (Ensemble ! Ancien conseiller municipal de Montpellier) - Michèle ZEMOR (Ligue des Droits de l'Homme, Europe Ecologie les Verts, ex conseillère région Île de Fr et Vice Présidente agglo Plaine commune) - Section de Montpellier de la Ligue des Droits de l'Homme

 

Ils ne sont pas de Montpellier, mais ils soutiennent !

Jean-Patrick ABELSOHN (Mantes-la-Jolie) - Dominique ATTINGRÉ (Libre Pensée Dordogne groupe Fred Zeller) -Myriam BARBERA BOYER (Journaliste. Députée honoraire) - Claude BARDIN (Ballancourt sur Essonne)
Christophe BENOIT (enseignant, Béziers) - Alain BILLEBAULT (membre de l'UFAL) - Isabelle BLANCHEMAIN  (Jacou) - Henri BOBBOLA (militant citoyen et associatif (Laure minervois) - Jean-Jacques BRIÈRE de L'ISLE (Libre-Pensée de Dordogne- Groupe Fred Zeller) - Mireille BRUN (Libre pensée, Calvados) - Georges BRUN (Syndicaliste, retraité) - Frédéric CABY (Libre penseur - Hérault) - André CAMELIO  (Secrétaire de la section PS de Sète) -Thierry CANALS (la salvetat sur agout) - Jean-Michel CAPUANO (vice président de l'observatoire de la Laïcité de Lozère, Vice président des DDEN de Lozère)
Pierre CARIAT (Retraité EN, Enval) - Maryvonne  CATUSSE (Sète) - Lionel Ch. BOURGOIS (président de la Fédération Française des Maisons Universelles de la Laïcité) - Luc CHAPON (CGT, France insoumise, Meudon) - Annette CHRISTIAENS (retraitée insoumise, 84) - Philippe CNUDDE (Castans en Montagne Noire) - Bernard COLIN (Villardebelle)- -Michèle CONIL (Toulon) - Véronique Contier (Valflaunès) - Maryvonne COURCELLES militante FI (Saint Marcel Paulel) - Bruno DAMUSEAU (LP Roanne) -Michel de LAGAUSIE -Bruno de BEAUREPARIRE (Mende) - Michel BONIFACE (Ingénieur TPE, Syndic bénévole de copropriété )
Anne DELHAYE (citoyenne Sète) - Frédéric DELTOUR (Cap d'Agde, syndicaliste)  - Stanislav DEMIDJUK (Ensemble!  St.Sériès) - Laurence DETTONI (Nice) - Kamal DHIF (Libre Penseur) -Annie DUBOIS (Nice)
Pierre-Emile et Michèle AECK (Merinchal) - Jean FABRE (PS section de sete) - Jeanne FERANDIN (syndicaliste retraitée CGT- LP53) - Claude FLEURIOT (Béziers) - Charles FOURCADE (Saint Pierre d’Aubezies )
Yvan GARREL r(etraité, Vendémian) - Rose-marie GOUZI (Villardebelle) - Jean-claude GUILLON (l’Aiguillon sur Mer) - Nathalie GUIRAUDOU (Saint-Pargoire, groupe Victor Hugo)  - Françoise HARNAY (Béziers)
Louis HENRY (retraité Education Nationale Pinet) - Fanny IDOU (Normandie) - Patric JEAN (auteur réalisateur, Sète) - Michèle LAHMERI (dont toute la famille est de Montpellier) - Renée LAURENT (LP 73)
Gérard LAVILLE (Langrune sur mer 14830) - Patrice Le MARCHAND (Paris) - Patrice Le MARCHAND (Paris) - Robert Le CORRE (Plourhan, cadre de l’éducation populaire en retraite) - Hélène LEMAITRE (libre-penseuse, retraitée, Meudon) - Françoise LEPERS DEJEHANSART (Narbonne) - Henri LEQUES (Sète) - Danièle LORENZI (retraitée Toulon) - Anny LOURDOU (enseignante retraitée -Mauguio) - Robert MARCORELLES ( Retraité instituteur, Libre penseur) - Joëlle MASSEBOEUF (LP-53) - Veronique MAUROY (syndicaliste, Sète) - Isabelle MICHAUD (conseillère municipale. Syndicaliste. Joigny) - Françoise MICHEL (Libre Pensée 64)
Jean-Claude MONTES (retraite éducation nationale, élu au conseil municipal de Saint Cyprien) - Joseph PASTOR (Architecte Urbaniste, Cabestany) - Damien Pernet (Forces Laïques ARA)
Dolorès PONRAMON (LP Roanne) - Elisabeth RATHERY (Sète) - Julien RÉGNAT (Manduel) - Alain REYFTMANN- Nicole ROBERT-BARROMÉ (Auteure) - Maryvonne ROCHETEAU (Présidente de l'UFAL Val de Bièvre) Bruno ROSEL (LP Roanne) - Alain-Henri SOLONOVITCH (L’Haÿ-Les-Roses) - Yves ROULLE (Castries) - Bernard ROUSTAN (mouvement de la paix, Béziers) - Bertrand ROUTIER (La Roche sur Yon)
Christian SCHIRVEL (membre de Forces Laïques ARA) - Jean-Pierre SIMON (Besançon, Grand Orient de France) - Laurence TAILLADE(Présidente du Parti Républicain Forces Laïques) - Yannick SYBELIN (Libre Pensée, Roanne) - Muriel SYBELIN (Libre Pensée, Roanne) - Catherine TALOUD  (Sète) - Pierre VENCE BRETONNEAU (LP06) - Le groupe Victor Hugo de Sète - Le Cercle de Libre Pensée – Kring voor het Vrije Denken (CLP-KVD)  - Belgique

 

POUR SIGNER LA PETITION

 

Retour