Fédération nationale de la libre pensée

2 septembre 2019

Publications

La Raison n°644 (septembre 2019)

Editorial

Miscellanea (diverses choses)

par Jean-Sébastien Pierre, Président de la Libre Pensée

Premier septembre : les délégués des Fédérations départementales de la Libre Pensée viennent de rentrer du Congrès national. Tempo rédactionnel oblige, nos lecteurs devront patienter jusqu’en octobre pour en avoir les échos. En attendant, voyons un peu l’actualité relatée dans notre revue.

Je commence par une bonne nouvelle : Laurent Wauquiez, naguère grand représentant de LR vient de se faire taper de nouveau sur les doigts par la justice, cette fois en Cour d’appel. Monsieur Wauquiez trouve indispensable d’exposer une crèche dans les locaux de l’hôtel de région à chaque période de Noël. 2016, condamné en 2017, récidive en 2018, confirmation de la condamnation par la Cour d’appel administrative de Lyon. Perseverare diabolicum disait Augustin (saint selon l’Eglise). Les libres penseurs doutent que le diable y soit pour quelque chose, mais la mauvaise foi (sans rire) de Wauquiez, très certainement. Quelques politiciens de la droite cléricale veulent convaincre le peuple que la France a des « racines chrétiennes », mais la loi de 1905 a jugé bon de couper ces racines au collet. Défendons encore et toujours la loi de Séparation.

Si l’enfer est pavé de bonnes intentions dixit Bernard (saint, lui aussi, paraît-il) l’Élysée, lieu de paradis pour les grecs, en est à coup sûr pavé de mauvaises, en ce moment du moins. Emmanuel Macron n’a manifestement pas renoncé à écorcher cette loi, seules des préoccupations plus urgentes telles que le ravage de nos retraites, l’amenant provisoirement à surseoir. Notre Congrès a confirmé l’urgence et la nécessité de s’opposer à toute réécriture, il a posé le problème d’un rassemblement national des forces laïques pour faire échec à ses projets. Sans attendre le numéro d’octobre, chacun pourra en prendre connaissance auprès de nos Fédérations départementales.

Fin juin, notre institut de recherches, l’IRELP, a tenu un magnifique colloque pour célébrer le vingtième anniversaire de sa fondation. Il s’est tenu dans les locaux de la Maison de la Vie Associative du 13e arrondissement sur un thème qui concerne tous nos amis et adhérents : « de la diversité des appartenances à l’unité des convictions dans la Libre Pensée ». C’était tout un programme et il a été brillamment tenu. Rendez-vous en pages 17 et 18 pour en avoir les échos.

En juin, également, ceux qui ont pu se rendre à Paris pour l’événement ont assisté à la projection du film, réalisé par la Libre Pensée, sur le déroulement du projet de monument aux Fusillés pour l’exemple de 1914-1918, érigé et inauguré à Chauny, le 6 avril dernier. On peut y voir, en séquences intercalées, les diverses phases de l’avancement de la statuaire et de nombreuses interviews de descendants de Fusillés, de représentants des organisations démocratiques et, bien entendu, de la Libre Pensée. J’ai éprouvé une émotion certaine à voir la scène dans laquelle les quatre statues des Fusillés partent pour Chauny depuis la carrière de tuffeau, alignées dans un grand semi-remorque découvert. On en retirait l’impression qu’ils partaient, non vers la mort, mais vers la gloire. Nombre de Fédérations le projetteront au 11 novembre prochain, et nos lecteurs pourront se le procurer.

Avec l’été, revient comme un marronnier (ou comme le serpent de mer ou l’arlésienne, à votre choix) le « scandale » du Burkini. Résurgence estivale du racisme ordinaire, une certaine presse se déchaîne. Atteinte à la « laïcité »… sur les plages et dans les piscines. Voyez notre article, en page 29, sur une déclaration commune des organisations démocratiques de l’Isère qui rappelle que les tenues tolérées pour les bains en piscine le sont uniquement pour des raisons d’hygiène et de sécurité. L’argumentaire des trois associations iséroises est absolument limpide et se refuse à toute hargne discriminatoire. Je vous incite à en prendre connaissance.

L’été, par ailleurs très chaud, n’a pas arrêté les mouvements sociaux. Nombre de nos lecteurs ont suivi avec attention la révolte des urgentistes, des professeurs aux jurys du bac, et des Gilets jaunes opiniâtres à poser les revendications du monde du travail. La Libre Pensée a organisé le 11 juin une journée de présentation du livre : « Gilets jaunes, pour un nouvel horizon social ». 300 participants ont montré l’intérêt porté à l’analyse de ce mouvement social qui dure depuis plus de 8 mois et que la répression n’a pu bâillonner.

Il y a bien d’autres choses encore dans La Raison. William Shakespeare faisait dire à Hamlet : « Il y a plus de choses dans la terre et dans le ciel que n'en peuvent rêver les philosophes ». Je vous souhaite bonne lecture et bonne rentrée.

La Couverture

 

 

Le Sommaire

 

 

POUR VOUS ABONNER EN LIGNE

Retour