Fédération nationale de la libre pensée

25 février 2015

Communiqués

En défense du blogueur Raïf Badawi, La Libre Pensée de Belgique répond au Ministre des Affaires étrangères

La Libre Pensée française informe de l’action de la Libre Pensée de Belgique, membre de l’Association internationale de la Libre Pensée, en défense du blogueur Raïf Badawi. La Libre Pensée française a aussi alerté le Ministère des Affaires étrangères en France sur cette question.

A Monsieur Didier REYNDERS, Vice-Premier Ministre et Ministre des Affaires étrangères et européennes.

Monsieur le Ministre,

Votre lettre du 06/02/2015 (vos réf : DR/MP/SdC/ZA/2015/3623) en réponse à mon courriel de janvier 2015 m’est bien parvenue le 18/02/2015, et je vous en remercie.

Nous ne pouvons qu’approuver vos interventions ainsi que celle de l’Union Européenne auprès de l’Arabie saoudite « contre la torture et autres traitements cruels, inhumains ou dégradants » notamment « tels que la flagellation ou la lapidation », ainsi que les « recommandations au gouvernement saoudien en matière de liberté d’expression et d’association », tout cela entre autre à l’égard de M. Badawi.

Cependant, nous pensons qu’un pas de plus pourrait être fait en exigeant la libération de Raif Badawi, ainsi que celle de son avocat, car la condamnation dont ils font l’objet n’est rien d’autre qu’une atteinte à la liberté d’expression qui fut à la base même de la constitution de la Belgique, laquelle fut, sur cette base, à même d’abriter des exilés tel que Victor Hugo dont est bien connue la phrase : « L’État chez lui, les religions chez elles ».

Face à un État, l’Arabie Saoudite, où la charia est d’application, où l’on fouette pour blasphème, où on lapide les femmes, où l’on coupe la main des voleurs, où l’on décapite à tour de bras, et dont un représentant participa à la manifestation du 11 janvier dernier à Paris, manifestation pour le respect de la liberté d’expression, ne pensez-vous pas que la Belgique, que vous représentez comme Ministre des Affaires étrangères et dont le Premier Ministre, Charles Michel, était également présent à la manifesation du 11 janvier dernier à Paris en défense de la liberté d’expression, - ne pensez-vous pas que la Belgique devrait en faire plus, et exiger publiquement des autorités d’Arabie Saoudite la libération de Raif Badawi et de son avocat ?

En espérant que vos convictions affirmées de défenseur des libertés démocratiques vous amèneront à répondre favorablement à notre demande, nous vous transmettons, Monsieur le Ministre, nos salutations de libres penseurs et de défenseurs des libertés partout dans le monde.

Pour le CERCLE DE LIBRE PENSEE-KRING VAN HET VRIJE DENKEN (CLP-KVD)
Le Président
Philippe DE MENTEN

courrier du Ministre des Affaires étrangères du 6/02/2015

JPEG - 78 ko
Courrier du Ministres Affaires étrangères
 

Retour