Fédération nationale de la libre pensée

28 octobre 2019

Communiqués

Message de la Libre Pensée au Mouvement Français du Planning familial

Chères amies et chers amis du Planning familial,

A l’occasion de votre réunion annuelle de travail, la Fédération nationale de la Libre Pensée souhaite vous apporter ses plus chaleureux vœux de réussite.

Les liens entre la Libre Pensée et le Planning sont très anciens et nous avons eu de nombreux militants en commun, à commencer par le Docteur Henri Fabre. Les droits des femmes à une maternité consciente, heureuse et désirée, à disposer librement de son corps, sans aucune ingérence de directeurs de conscience, à la revendication égalitaire à la PMA et à la GPA, sont pour les libres penseurs des droits fondamentaux à défendre et à conquérir toujours plus.

Nous avons eu cette année, avec nos amis de la Ligue de l’Enseignement et de la Ligue des Droits de l’Homme, à défendre et soutenir le Planning familial de l’Isère dans ses prises de positions courageuses. Nul n’a le droit d’imposer à quiconque, en dehors des dépositaires de la puissance publique dans l’exercice de leurs missions, dans le domaine privé une « police du vêtement », si manifestement contraire à l’exercice de la pleine et entière liberté de conscience.

L’indispensable combat contre toutes les oppressions que subissent les femmes,  fussent-elles vestimentaires ou autres, nécessitent d’autres méthodes  La campagne réactionnaire actuelle, contre le port du burkini à la piscine ou celui du voile dans la rue, nous rappelle de biens tristes périodes.

Dans son livre "L'églantine et le muguet", Danielle Sallenave  nous rappelle qu'en 1958, en Algérie, on menait l'action "en faveur de la femme musulmane" : "De grandes "cérémonies de dévoilement"  sont organisées à Alger en 1958, patronnées par les épouses du général Massu et du général Salan. Frantz Fanon y voit non une libération, mais une forme d'oppression. La question du voile qui nous obsède aujourd'hui s'éclaire en partie quand on se souvient de cet épisode et de la profonde ambiguïté de toute émancipation quand elle est dictée "d'en haut" " (P.155)

 

 

dessin à l'initiative du planning familial

 

Ces oppresseurs de tous genres ne font que répéter le fameux « compelle intrare » de saint-Augustin, le « forcez-les d’entrer » qui fut le père de toutes les inquisitions, des buchers et des massacres, en un mot de la barbarie. Il y a des gens, toujours les mêmes, qui savent mieux ce qui est bon pour l’Humanité que l’Humanité elle-même.

Et cette Inquisition des pensées et des comportements se fait toujours au nom d’un « Occident chrétien », jugé toujours plus positif que les autres civilisations, ramenées toujours à des termes de « barbares ».

A l’heure où le Mouvement français du Planning familial subit, à travers la question de l’obtention de subventions publiques, les plus lourdes pressions pour qu’il devienne « compatible » avec la pensée unique dans ce pays et dans ce gouvernement ; la Libre Pensée lui apporte son plus total soutien pour le maintien de son indépendance.

C’est au Planning familial de décider lui-même de son destin et de ses orientations, comme il appartient aux seuls êtres humains de décider de leur avenir, de leurs choix et de leurs droits.

La Libre Pensée adresse ses meilleurs vœux de réussite au Planning familial.

Pour la Fédération nationale de la Libre Pensée : Christian Eyschen, vice-Président

Retour