Lettre de liaison N°8 (2015)

MAM Gentioux Faïence révolutionnaire Roanne Tombe J.Turmel-Rennes

 

 

Fédération Nationale Laïque des Associations des Amis des Monuments

Pacifistes, Républicains et Anticléricaux

c/o

Fédération Nationale Laïque -10-12 rue des Fossés Saint-Jacques- 75 005 Paris

Lettre de liaison

N° 8

Année 2015

CREIL

Compte rendu de l’Assemblée Générale 2015 de la FNL-M

L’Assemblée Générale de la Fédération Nationale des Associations Laïque des Amis des Monuments pacifistes, républicains et anticléricaux (acronyme simplifié en FNL-M) s’est réunie à Creil le 21 août 2015 lors du congrès de la Fédération Nationale de la Libre Pensée, à 11h.

18 associations et groupements étaient représentés. Nous nous trouvions à une centaine de mètres du monument à la Paix de Creil, ce qui a incité la présidente de la LP de l’Oise à nous faire l’historique de l’érection de ce monument si remarquable.

Au bureau de l’assemblée Générale, il y avait Pierre Roy, président, Nicole Aurigny, vice-présidente, Danielle Roy, trésorière nationale, Jacques Lachaise, secrétaire.

L’AG a entendu le complément oral au rapport écrit préparatoire à l’AG envoyé par internet aux associations adhérentes. Le président a insisté sur l’importance cette année des prises de position et de la présence des deux confédérations ouvrières issues de la vieille CGT (CGT et CGT-FO) dans plusieurs rassemblements et notamment de façon coordonnée en Haute-Vienne et dans le Rhône, lors des cérémonies-anniversaire de l’exécution pour l’exemple à Flirey de quatre soldats (réhabilités entre les deux guerres) dont 3 étaient des syndicalistes : Baudy, Morange, Prébost.

La discussion a fait apparaître la richesse de l’activité des associations et groupements, activité qui prend des formes diverses et variées (conférences, projections de films, colloques, réalisation de panneaux sur les fusillés avec une partie générale et une partie spécifique au département comme dans l’Oise, le Gard, l’Hérault, etc.).

Notons en particulier à Strasbourg la tenue d’une commémoration conjointe du 11 novembre par l’association locale membre de notre Fédération et une association allemande de libre pensée.

Il faut souligner que notre activité ne se limite pas aux initiatives à l’occasion du 11 novembre (avant, pendant ou après) mais comporte des activités à d’autres dates :

  • Pour ce qui est des événements à caractère républicain souvent liés à l’existence d’un monument, citons l’hommage à Jean Puech à Neuville-lès-Dieppe, Riom et son rassemblement devant le monument aux fusillés pour l’exemple situé dans le cimetière, citons dans le même esprit Pontcharra (Isère), Ambierle (Loire) et citons aussi, sur un autre plan, Lapalisse (Allier) et Crest (Drôme), à l’occasion de la commémoration de la résistance au coup d’Etat de 1851.

  • Mentionnons un autre événement spécifique riche en initiatives multiples, celui de La Courtine, dans la Creuse, avec tous les développements qui l’accompagnent dans les départements voisins.

  • D’autres initiatives ont lieu comme celle de Gruissan dans l’Aude à la mémoire du chevalier de la Barre, comme, dans le même département, celle autour du monument à Barthas, situé à Peyriac, etc. etc.

Nous ne pouvons pas tout citer tant les initiatives foisonnent, attestant de la vitalité des associations membres de la fédération.

La vice- présidente Nicole Aurigny a donné une information sur les projets de sculpteurs dont elle disposait alors ; elle a indiqué que l’association nationale qu’elle préside (AEMHFE) continue bien évidemment à accumuler les dons visant à ériger un monument quelque part sur la ligne de front en hommage aux fusillés pour l’exemple.

Quand les associations le peuvent, leurs dons sont les bienvenus.

Le président a insisté sur la nécessité de continuer les démarches auprès des conseils régionaux, départementaux et municipaux dont les prises de position en faveur de la réhabilitation des fusillés pour l’exemple sont une composante décisive pour l’avancée de la cause qui nous est chère. Citons l’exemple de l’Hérault et celui de l’Allier qui ont obtenu des résultats considérables sur ce plan, au niveau des conseils municipaux. Notons que la municipalité de Franchesse (commune de Pierre Brizon) s’est adressée à toutes les municipalités de l’Allier à ce sujet, ce qui évidemment est un booster pour atteindre un objectif important de vœux municipaux.

Le président a salué le travail accompli par notre camarade Michel di Noscera du Cantal (absent pour raison de santé) quant au site internet Monuments aux morts pacifistes laïques qu’il a déjà beaucoup retravaillé, permettant en particulier de placer tout nouveau monument de ce type qui serait découvert et qui lui serait signalé. Une partie « poèmes et chansons » a été désormais aménagée sur ce site par les soins de notre camarade

Sur le logo, Nicole Lepeix s’interroge. Elle a fait une proposition pour simplifier le projet initial. Après discussion, il lui est demandé d’envoyer de nouveau sa proposition au président pour diffusion aux associations.

Le rapport d’activité et le rapport financier présenté par la trésorière ont été votés à l’unanimité. Le montant de la cotisation annuelle est maintenu à 15, 25 €.

L’AG a voté une participation de 2 000 € à la souscription pour le monument aux fusillés pour l’exemple à ériger (cf.supra).