On ne nous fera pas taire : Solidarité avec le Peuple palestinien !

Pour nous suivre

La Fédération Nationale de la Libre Pensée condamne l’interdiction par la Mairie de Paris d’une réunion-débat qui était prévue le 6 décembre à l’initiative de l’Union Juive Française pour la Paix et d’autres organisations qui voulaient se réunir pour débattre de la situation en Palestine et  pour la paix. Judith Butler, philosophe, était invitée à cette occasion. Un message de solidarité d’Angela Davis avec le Peuple palestinien devait y être lu.

La Libre Pensée, qui milite pour un cessez-le-feu immédiat et la levée du blocus à Gaza et en Cisjordanie, pour l’égalité des droits entre tous les habitants de la région et, conséquemment, un seul Etat laïque et démocratique, garantissant la paix, a soutenu la demande de maintien de cette réunion par les organisateurs.

La Mairie de Paris, sa majorité PS, PCF, EELV toutes tendances confondues a maintenu leur interdiction de se réunir pour débattre et confirme ainsi son alignement sur la politique de Macron, de Biden et des autres gouvernements soutenant la politique de génocide du Peuple palestinien.

La Libre Pensée dénonce l’utilisation calculée par la Mairie de Paris de menaces venues de groupes sionistes violents, comme si ce n’était pas aux services de l’Etat et de la Mairie d’assurer le bon déroulement des réunions. Madame Hidalgo et sa majorité PS, PCF, EELV accepte la décision des groupes sionistes violents en bafouant le droit de réunion, alors qu’elle devrait en être la garante.

Après cela, Madame Hidalgo ose revendiquer auprès des journalistes de Libération un « libre débat » sur la question, en interdisant la libre expression de ceux qui luttent pour la paix ! La politique de la Mairie et de sa majorité municipale PS, PCF, EELV, c’est : pas de réunion, pas de débat et silence dans les rangs !

Pour eux,

Le génocide du Peuple palestinien doit se faire

dans le silence des complicités de tous bords

TELECHARGEZ AU FORMAT PDF