... Signez, faites signer l'appel pour la réhabilitation collective des fusillés pour l'exemple ...

../squelettes/file.mp3

samedi 13 décembre 2014
par  federation nationale

Crèches de Noël :
Les vraies questions, le vrai débat

La Fédération nationale de la Libre Pensée voudrait rappeler que la loi du 9 décembre 1905 dite de Séparation des Eglises et de l’Etat est une loi de concorde qui a amené la paix civile dans notre pays, hormis durant la période du Régime de Vichy où cette loi a été violée en permanence. Il y a visiblement aujourd’hui des nostalgiques de cette sinistre période.

La présence de crèches chrétiennes (et non de simples crèches) dans les locaux des Conseils généraux et des mairies, ou sur le domaine public, est une violation ouverte du principe de laïcité. Les symboles et emblèmes religieux n’ont aucune place légitime dans les locaux de la République, dans les maisons communes des citoyens.

Il en est tout autrement en dehors des institutions de la République. Chacun est libre dans « l’espace public » (magasins, commerces, marchés de Noël, etc…) de présenter des crèches ou autre chose. L’Eglise catholique et ses affidés mélangent allègrement la sphère publique (Institutions, Administrations, Services publics) et l’espace public. L’Eglise utilise les notions frelatées de ceux qui, bafouant la notion de séparation de la sphère publique (et non de « l’espace public » qui ne veut rien dire juridiquement) et de la sphère privée, entendent obtenir une législation liberticide d’exception contre les citoyens d’origine arabo-musulmane, population suspecte d’être, génétiquement, consubstantiellement et potentiellement, « terroriste », législation dont les premiers jalons existent déjà (loi du 11 octobre 2010 interdisant la dissimulation du visage dans l’espace public, loi du 13 novembre 2014 renforçant les dispositions relatives à la lutte contre le terrorisme).

La crèche est un symbole purement religieux, ordonné autour du culte de Jésus. Cet ouvrage a donc un caractère sectaire et participe d’une stratégie apologétique, à l’opposé d’une œuvre culturelle qui contribue à élargir la connaissance de l’esprit de manière universelle et désintéressée. En outre, il faut aussi signaler que les partisans des crèches chrétiennes sont les premiers à introduire le communautarisme dans la sphère publique et à ruiner ainsi la culture républicaine de la Nation, l’indivisibilité de la République et la liberté de conscience des citoyens.

Qui divise ?

Quand la loi de 1905, loi de concorde, est appliquée, il n’y a pas de division dans la Nation. Quand elle est bafouée, cela entraîne, on le voit, des polémiques, des tensions et des divisons. Ceux qui divisent sont ceux qui violent le principe de neutralité des maisons communes de la République.

Il est ahurissant d’entendre monsieur Xavier Bertrand, dans une émission de radio, répondre à monsieur Jean-Pierre Elkabbach, qui lui demandait de préciser s’il aurait eu la même réaction d’indignation devant la décision du Tribunal administratif de Nantes dans l’hypothèse de la présentation d’un symbole juif ou musulman dans les locaux du Conseil général de Vendée « Est ce qu’il y a la même tradition, le même héritage culturel ? Certainement pas ! C’est une question d’identité nationale ». Qui divise les citoyens selon leurs convictions ?

Il est à proprement stupéfiant d’entendre des Elus de la République, de l’extrême-droite au Parti socialiste, soit ouvertement soit insidieusement, dire que l’on peut ne pas respecter la loi laïque de la République. Il y aurait « des choses plus importantes à faire en matière de laïcité  ». Monsieur Manuel Valls est-il qualifié pour délivrer des brevets de laïcité, lui qui est allé se prosterner au Vatican pour la béatification des papes ? Messieurs Jean Glavany et Jean-Christophe Cambadélis sont-ils qualifiés pour juger de l’importance ou du caractère secondaire des violations de la laïcité, eux qui votent chaque année à l’Assemblée nationale l’octroi de sept milliards et demi d’euros en faveur de l’enseignement catholique ? En matière de laïcité, ces messieurs sont des orfèvres, visiblement.

Réponses à quelques arguments fallacieux

Premier argument : les libres penseurs seraient d’indignes personnages parce qu’ils s’en prendraient au bonheur des enfants à Noël. Vous voulez parler des enfants, alors parlons-en ! En cette matière, il nous serait facile de rétorquer que les relations de certains prêtres avec des enfants ne sont ni très vertueuses ni très chaleureuses. Pour faire toute la lumière sur cette tragédie, la Libre Pensée s’est adressée à la Congrégation du Bon Secours dont dépendait le couvent de Tuam en Irlande où l’on a trouvé les restes enterrés de 800 enfants. Quand l’Eglise catholique va-t-elle répondre à l’interpellation publique sur sa responsabilité en la matière ? L’Evêché serait-il fermé de l’intérieur ?

Deuxième argument : la France aurait des racines judéo-chrétiennes. Vous voulez parler d’histoire, alors parlons-en ! D’une part, le judéo-christianisme est un oxymore. Le christianisme a trouvé sa puissance dans la lutte contre le judaïsme. Il a une responsabilité écrasante dans l’antisémitisme. C’est le christianisme qui a fourbi les armes ayant conduit à Auschwitz. D’autre part, des racines encore plus anciennes, plus profondes et plus réelles que le christianisme soutiennent notre vieux pays : le paganisme, la culture celte, la civilisation gréco-latine. S’il faut des racines pour qu’un arbre tienne en terre, le plus important ce sont les branches qui s’élèvent vers le ciel. Les racines s’enfoncent dans la terre, c’est le repli sur soi. On n’a jamais rien construit de grand dans les cimetières.

Ce n’est pas parce que le pays peut avoir une histoire avec des sources diverses, que les institutions de la République doivent en être le reflet. Nos origines nous ramènent vers le passé, la République nous tire en avant. Elle nous conduit vers l’idéal selon l’expression de Jean Jaurès.

La République n’est ni chrétienne, ni juive,
ni musulmane ou libre penseuse.

Elle est laïque.

Il serait temps que les Elus de la République respectent la législation laïque et républicaine de ce pays !

Paris, le 12 décembre 2014

Articles les plus récents

lundi 16 novembre 2015
par  federation nationale

BIENVENUE DANS LA LIBRAIRIE VIRTUELLE DE LA LIBRE PENSÉE

Désormais tous les ouvrages de notre librairie en ligne vous sont livrés franco de port et notre offre ne ligne comporte tous les titres immédiatement disponibles.

La librairie reste à votre disposition pour tout autre ouvrage spécialisé ou non. Vous pouvez nous contacter par mail ou par téléphone au 01 46 34 21 50 ou par courrier à La Libre Pensée 10/12 rue des fossés Saint Jacques 75005 Paris

Pour commander un ouvrage il faut d’abord vous inscrire et renseigner les champs obligatoires. Suivez les indications qui vous seront données lors de vos premiers achats.

Vous pouvez également vous abonner à la Raison et à l’Idée Libre

Nos paiements par CB ou visa sont exécutés sur site sécurisé, par la Caisse d’Epargne SPPLUS.

Vous pouvez également payer par chèque (vous devrez alors acheminer votre commande et votre chèque par la poste)

vendredi 19 décembre 2014
par  federation nationale

Monsieur Di Falco (ci-devant evêque de Gap et autres lieux) n’aime pas la Libre Pensée...

« Leurseigneur Jean-Michel Di Falco Léandri, porte-fringues de l’épiscopat catholique, a visiblement ses humeurs. Celui que l’on a surnommé dans les médias « le mannequin de l’Eglise » s’est est pris dans une chronique à la méchante Libre Pensée qui a fait retirer la crèche chrétienne des locaux du (...)
mercredi 17 décembre 2014
par  federation nationale

JOYEUX NOEL PAÏEN
JOYEUX SOLSTICE D’HIVER !

La Fédération nationale de la Libre Pensée est heureuse de vous souhaiter un peu en avance un joyeux solstice d’hiver et un très bon Noël païen. Elle a d’ailleurs décoré la vitrine de sa librairie en ce sens pour fêter ces événements dans le respect des traditions celte, germanique, scandinave, grecque et (...)
mardi 16 décembre 2014
par  libre pensee2

La Libre Pensée sur France Culture - Dimanche 14 décembre 2014

Emission animée par David Gozlan, Secrétaire général de la FNLP, et Dominique Goussot, membre de la Commission Administrative Nationale et responsable de la commission Droit et Laïcité. D.Gozlan : Nous sommes aujourd’hui, pour cette émission de décembre, dans un contexte un peu particulier. La Libre (...)
dimanche 14 décembre 2014
par  federation nationale

La justice humaine est en marche :
Les généraux assassins ont été reconnus coupables par le Tribunal symbolique de la Libre Pensée !
Les Fusillés pour l’Exemple de 1914-1918 seront réhabilités !

A Soissons dans l’Aisne, sur la ligne de front, s’est tenu le Colloque de la Libre Pensée les 13 et 14 décembre 2014, sous la Présidence de Nicole Aurigny (Présidente de la Libre Pensée de l’Aisne). Dans une salle de conférence pleine d’un public attentif, les participants ont entendu les communications (...)
vendredi 12 décembre 2014
par  federation nationale

L’Idée Libre n°307 (décembre 2014)

40 ans après la loi sur l’IVG,
continuer sur le chemin de la liberté
bientôt disponible et chez nos abonnés

Un chemin de liberté Ce numéro de l’Idée libre est consacré au quarantième anniversaire du vote de la loi Veil de 1974 sur la dépénalisation de l’Interruption Volontaire de Grossesse. Interdite par la funeste et fameuse loi de 1920, il fallut un combat acharné de plusieurs décennies pour que le droit (...)
mardi 9 décembre 2014
par  federation nationale

Cassation / Débaptisation :
Un arrêt qui n’arrêtera rien

René Lebouvier est un libre penseur dans la Manche qui s’est fait radier des registres des baptêmes et qui voulait que plus aucune trace de son appartenance passé ne figure dans aucun registre de l’Eglise catholique. L’Eglise a refusé. Dans un jugement de première instance, le Tribunal a donné raison (...)
lundi 8 décembre 2014
par  federation nationale

DECLARATION COMMUNE
des associations laïques
Pour une fin de vie apaisée
Une demande qui monte de toutes parts.

Toutes les enquêtes d’opinion le montrent : une très large majorité de nos concitoyens est favorable à l’instauration d’une aide médicalisée à mourir lorsque les patients sont atteints d’une affection accidentelle ou pathologique grave et incurable, leur infligeant des souffrances physiques ou psychiques (...)
dimanche 7 décembre 2014
par  federation nationale

Crèches de Noël :
Polémiques, tensions,
buzz médiatique :
L’Eglise catholique à la manœuvre

Depuis trois jours, c’est l’affaire du siècle. La Libre Pensée a fait retirer, au nom de la loi du 9 décembre 1905 et du principe de laïcité, une crèche dans des bâtiments officiels de la République. Ici, c’est un Conseil général, ailleurs il s’agit de Mairies. Alors que depuis de nombreuses années, la (...)
vendredi 5 décembre 2014
par  federation nationale

A propos de Noel, la Libre Pensée informe :
Quand l’Eglise catholique brûlait le père Noël , pensait-elle alors aux enfants, à la chaleur humaine, à l’Humanité

On a brûlé le Père Noël ! Infos - par Jacques Berlioz dans mensuel n°260 daté décembre 2001 à la page 28 - Gratuit Le 23 décembre 1951, l’effigie du Père Noël était brûlée devant le parvis de la cathédrale de Dijon... Une surprenante affaire qui témoigne des résistances du clergé face à un folklore (...)
Faites un don à la libre pensée !

Agenda

<<

2014

>>

<<

Décembre

>>

Aujourd'hui

LuMaMeJeVeSaDi
1234567
891011121314
15161718192021
22232425262728
2930311234
Aucun évènement à venir les 6 prochains mois

Annonces

RETROUVEZ LA LIBRE PENSEE SUR TWITTER


Brèves

17 mars - EN HOMMAGE A MARC BLONDEL

Madame, Monsieur, Chers amis, chers camarades, Mes Sœurs et mes Frères, La Fédération nationale (...)

23 avril 2012 - ABROGATION DE LA LOI DEBRE
sur "petition publique"

vous pouvez également signer la pétition pour l’abrogation de la loi Debré sur lesite de Pétition (...)

6 août 2011 - Le professeur Suisse licencié pour avoir voulu décrocher un crucifix est réintégré

Dans une brève parue le 28 janvier dernier, la Fédération Nationale informait avec indignation, (...)

28 janvier 2011 - Valais (Suisse) : Un prof licencié pour avoir décroché un crucifix

Un article très récent du "Matin" (le principal quotidien suisse francophone) rapporte qu’ "Un (...)

16 octobre 2010 - COMMUNIQUE

"Je suis jeune, tendez moi la main", Arthur Rimbaud La Libre Pensée, plus vieille (...)

Sur le Web